Fausses factures et faux grossiers en écriture, la saga Progosa continue !

15/07/2009
Fausses factures et faux grossiers en écriture, la saga Progosa continue !

Chaque jour qui passe apporte un éclairage singulier sur ce qu'étaient les activités réelles de la société Progosa (et de ses filiales SE2M et SE3M) au Togo. Sans faire de publicité inutile à son PDG, le Français Jacques Dupuydauby, en fuite depuis début juin et sous le coup d'un mandat d'arrêt international, il est intéressant de mentionner certaines de ses prouesses. Et c'est l'hebdomadaire Jeune Afrique, qui cette fois, évoque une affaire dans l'affaire.

Le journal indique qu'Yves Ménager, directeur d'AP Moller Terminals (APMT), filiale du groupe Maersk au Togo, a été empêché d'embarquer le 2 juillet à l'aéroport de Lomé. Il s'est vu notifier dans la foulée son interdiction de sortie du territoire. Cette décision entre dans le cadre de l'enquête faisant suite aux plaintes contre X pour « faux, usage de faux, abus de confiance et escroquerie » déposées le 4 juin par Pascal Coti, actuel mandataire du groupe Bolloré au Togo et dirigeant des sociétés SE2M et SE3M dont Progosa de Dupuydauby a perdu la propriété par un jugement d'appel en date du 28 mai 2009.Jeune Afrique indique que convoqué par la justice, Yves Ménager a dû justifier plusieurs factures à en-tête APMT portant sa signature et adressée à SE2M dans le cadre d'un contrat intitulé « Special rates and charges for stevedoring services ». Signé en 2007 pour une durée de 24 mois, ce contrat porterait sur des remises sur les taxes et services portuaires.

Information particulièrement intéressant que souligne le journal, Au cours de son audition, l'intéressé a affirmé qu'il ne connaissait pas l'existence d'un tel contrat. Il a évoqué des fausses factures et des faux grossiers en écriture. Sa signature, explique Jeune Afrique, aurait été imitée.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.