Fin de l’audition d’Agbéyomé Kodjo

19/06/2012
Fin de l’audition d’Agbéyomé Kodjo

L’ancien Premier ministre togolais, Agbéyomé Kodjo (photo), interpellé mardi matin dans le cadre de l’enquête sur les troubles qui ont émaillé la manifestation organisée la semaine dernière par des opposants, a quitté les locaux de la gendarmerie en début d’après-midi pour regagner son domicile.

M. Kodjo, ancien président de l’Assemblée nationale et cacique du RPT, a rejoint l’opposition en fondant son parti Obuts. Il est par ailleurs l’un des membres du collectif « Sauvons le Togo », organisateur de la manifestation. C’est à ce titre qu’il a été entendu ce matin.

 Voici le communiqué de la gendarmerie

Dans le cadre de l’enquête ouverte suite aux violences volontaires, trouble à l’ordre public, destruction et dégradation, consécutive aux manifestations organisées les 12, 13 et 14 juin 2012 par le collectif dite « sauvons le Togo ».

Un des signataires de la déclaration appelant à la tenue de ses manifestations, M. Messan Agbéyomé Kodjo a été interpellé ce jour 19 juin 2012 par la gendarmerie. Il a été entendu comme les autres, organisateurs précédemment interpellés, et remis immédiatement en liberté.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.

Brassage des cultures

Culture

Une ‘Caravane littéraire’ est organisée du 26 février au 4 mars. Elle se rendra dans 5 villes du Togo, du nord au sud. Un évènement culturel attendu.