Former pour réinsérer

15/06/2010
Former pour réinsérer

L’univers carcéral n’est pas propice à la réinsertion, à quelques exceptions près. C’est la raison pour laquelle les détenus de longue peine doivent bénéficier d’un apprentissage à des métiers qu’ils pourront exercer en sortant de prison.

C’est exactement ce qu’a entrepris de faire l'ONG Fraternité des prisons du Togo (FPT). Elle vient d’installer à la prison civile de Lomé des ateliers de couture, de vannerie, de tissage de pagnes et de fabrication de meubles traditionnels.

Des ateliers de même nature sont en activité dans les prisons d’Aného et d’Atakpamé.

"Notre objectif est d'occuper les détenus, de valoriser leurs talents et de les former », explique le Pastateur Anani Kodjo martin, président de FPT, dont l’organisation travaille depuis plusieurs années à la réinsertion des prisonniers.

Depuis 2006, le gouvernement a entrepris un vaste programme de modernisation de la justice qui prévoit la rénovation et l'extension des prisons pour résoudre le problème du surpeuplement carcéral.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.