Garde à vue pour quatre agitateurs

04/03/2010
Garde à vue pour quatre agitateurs

La situation était calme jeudi au Togo où les opérations de vote se déroulent normalement. Toutefois, la Force de sécurité Election présidentielle (FOSEP) a annoncé à l’interpellation de quatre personnes supposées préparer des actes de violence.

Voici le communiqué publié par le commandant de la FOSEP
Ce 3 mars 2010 la situation est calme sur l’ensemble du territoire. Nous avons été cependant informés que des agitateurs dont certains venus spécialement de l’étranger s’apprêtaient à commettre des actes de violence pour porter atteinte à la liberté du vote.
Agissant sur réquisition du Procureur de la République, nous avons donc procédé :

-A 19h30 à une perquisition au domicile de M ; Fiankou à Aného. Sur instruction du Procureur cet individu a été laissé en liberté.

-Quatre individus ont été interpellés à Kegue au poste de contrôle . Sur instruction du Procureur, ils ont été placés en garde à vue.
Le Commandant de la Fosep rappelle que le respect de l’ordre public est essentiel pour permettre aux citoyens d’effectuer leur devoir civique en toute liberté et sécurité.

En photo : Yark Dameyam, le commandant de la FOSEP

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.