Garde à vue pour quatre agitateurs

04/03/2010
Garde à vue pour quatre agitateurs

La situation était calme jeudi au Togo où les opérations de vote se déroulent normalement. Toutefois, la Force de sécurité Election présidentielle (FOSEP) a annoncé à l’interpellation de quatre personnes supposées préparer des actes de violence.

Voici le communiqué publié par le commandant de la FOSEP
Ce 3 mars 2010 la situation est calme sur l’ensemble du territoire. Nous avons été cependant informés que des agitateurs dont certains venus spécialement de l’étranger s’apprêtaient à commettre des actes de violence pour porter atteinte à la liberté du vote.
Agissant sur réquisition du Procureur de la République, nous avons donc procédé :

-A 19h30 à une perquisition au domicile de M ; Fiankou à Aného. Sur instruction du Procureur cet individu a été laissé en liberté.

-Quatre individus ont été interpellés à Kegue au poste de contrôle . Sur instruction du Procureur, ils ont été placés en garde à vue.
Le Commandant de la Fosep rappelle que le respect de l’ordre public est essentiel pour permettre aux citoyens d’effectuer leur devoir civique en toute liberté et sécurité.

En photo : Yark Dameyam, le commandant de la FOSEP

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).