Garde à vue pour quatre agitateurs

04/03/2010
Garde à vue pour quatre agitateurs

La situation était calme jeudi au Togo où les opérations de vote se déroulent normalement. Toutefois, la Force de sécurité Election présidentielle (FOSEP) a annoncé à l’interpellation de quatre personnes supposées préparer des actes de violence.

Voici le communiqué publié par le commandant de la FOSEP
Ce 3 mars 2010 la situation est calme sur l’ensemble du territoire. Nous avons été cependant informés que des agitateurs dont certains venus spécialement de l’étranger s’apprêtaient à commettre des actes de violence pour porter atteinte à la liberté du vote.
Agissant sur réquisition du Procureur de la République, nous avons donc procédé :

-A 19h30 à une perquisition au domicile de M ; Fiankou à Aného. Sur instruction du Procureur cet individu a été laissé en liberté.

-Quatre individus ont été interpellés à Kegue au poste de contrôle . Sur instruction du Procureur, ils ont été placés en garde à vue.
Le Commandant de la Fosep rappelle que le respect de l’ordre public est essentiel pour permettre aux citoyens d’effectuer leur devoir civique en toute liberté et sécurité.

En photo : Yark Dameyam, le commandant de la FOSEP

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !