Huissiers : assainir et mieux former

22/03/2011
Huissiers : assainir et mieux former

Une cinquantaine d’huissiers de justice bénéficient depuis mardi d’un stage de formation assuré par deux professeurs de l’Ecole Nationale de Procédure (ENP, Paris).
Cette mise à niveau s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme de modernisation de la justice. Elle a également pour objectif de corriger certaines méthodes peu orthodoxes chez certains huissiers.
«Après analyse approfondie des maux qui gangrènent  la profession, la CNHJ (Chambre National des Huissiers du Togo, ndlr) s’est assignée pour mission de redorer le blason de cette profession qui a mauvaise presse auprès de la population », a expliqué Me André Sama Botcho (photo), président de la CNHJ- Togo.
Entre les constats d’adultère, les saisies de biens ou de comptes bancaires, il est vrai que ce métier ne suscite guère la sympathie du public ; il est pourtant indispensable au bon fonctionnement du droit togolais et au règlement de certains litiges par la voie extrajudiciaire (conflits de voisinage, baux commerciaux ou privés, malfaçons, successions, etc…).
Pendant trois jours, la formation va couvrir plusieurs volets de la profession, dont la rédaction des assignations, la signification des actes et le suivi des injonctions de payer selon les procédures spécifiques du droit OHADA ( Organisation pour l'harmonisation en Afrique du Droit des Affaires).
Le mot "huissier", l'appellation complète est "huissier de Justice", vient de l'ancien français "huis" signifiant "porte". A l'origine il s'agissait d'un homme d'arme, qui, placé à la porte de la salle où se déroulait un procès, était chargé de veiller à la sérénité de l'audience. Il procédait à l'appel des parties qui attendaient hors de la salle où avaient lieu les débats.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Billetterie nouvelle génération

Tech & Web

Le Togolais Micheal Brice vient de lancer une application de billetterie sur 7 pays d’Afrique (Bénin, Côte d'ivoire, Gabon,  Burkina-Faso, Sénégal, Cameroun et Togo).

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.