Incendies criminels : les investigations progressent

26/02/2013
Incendies criminels : les investigations progressent

L’enquête sur les incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé progresse avec l’inculpation mardi de 3 membres d’un collectif d’opposants - le CST - pour association de malfaiteurs.

Ces responsables ont cependant été laissés en liberté.

Il est reproché à Jil-Benoît Afangbédji, Raphaël Kpandé Adjaré et Zeus Attah Mensan Ajavon d’appartenir à un groupement clandestin ayant commandité et exécuté les incendies des deux marchés. 

Des sinistres qui ont des conséquences sévères pour l’économie du Togo.

Il est interdit aux intéressés de voyager, sans obtenir l’autorisation du juge, de faire des déclarations publiques touchant le fonds du dossier. Ils ont enfin l’obligation de rester à la disposition de la justice.

Lundi soir, Agbéyomé Kodjo, leader du parti Obuts (opposition) avait en revanche été libéré après plusieurs semaines d’incarcération. Une liberté provisoire assortie d'une interdiction de sortie du territoire.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.