Incendies criminels : les investigations progressent

26/02/2013
Incendies criminels : les investigations progressent

L’enquête sur les incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé progresse avec l’inculpation mardi de 3 membres d’un collectif d’opposants - le CST - pour association de malfaiteurs.

Ces responsables ont cependant été laissés en liberté.

Il est reproché à Jil-Benoît Afangbédji, Raphaël Kpandé Adjaré et Zeus Attah Mensan Ajavon d’appartenir à un groupement clandestin ayant commandité et exécuté les incendies des deux marchés. 

Des sinistres qui ont des conséquences sévères pour l’économie du Togo.

Il est interdit aux intéressés de voyager, sans obtenir l’autorisation du juge, de faire des déclarations publiques touchant le fonds du dossier. Ils ont enfin l’obligation de rester à la disposition de la justice.

Lundi soir, Agbéyomé Kodjo, leader du parti Obuts (opposition) avait en revanche été libéré après plusieurs semaines d’incarcération. Une liberté provisoire assortie d'une interdiction de sortie du territoire.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.