Indécence au quotidien

02/02/2017
Indécence au quotidien

Trop, c'est trop

Calomnies, désinformation, rumeurs, atteintes à la vie privée. Le patron de la HAAC dénonçait ce matin l’absence de professionnalisme d’une partie de la presse.

Et les journaux parus jeudi lui donnent raison.

Un hebdomadaire traite un membre du gouvernement de ‘voyou de la République’ ; un autre journal accuse un de ses collègues d’avoir siphonné une société d’Etat.

Les titres sont accrocheurs, mais le contenu inconsistant et sans réelle information ni preuves à l’appui.

C’est caractéristique de ce qu’endurent chaque jour les hommes politiques, les officiels et les particuliers exposés en raison de leur activité professionnelle.

Il serait légitime que le ministre qualifié de ‘voyou’ saisisse la justice. Idem pour celui  prétendument responsable de la mise en coupe réglée d’une entreprise publique.

Ailleurs dans le monde, un référé permettrait de sanctionner financièrement l’éditeur et l’auteur des articles.

Mais au Togo, dès qu’un journal fait l’objet d’une procédure, les organisations internationales de défense de la presse se mobilisent et accusent le pouvoir de vouloir museler la presse. Absurde évidemment quant on sait que sur les 500 journaux et périodiques enregistrés au Togo la grande majorité est plutôt favorable à l’opposition.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).