Justice indépendante, accessible et efficace

15/03/2013
Justice indépendante, accessible et efficace

Le gouvernement a lancé, dès 2005, une vaste réforme destinée à moderniser la justice. Et en tout premier lieu à renforcer l’expertise des magistrats, des OPJ et des greffiers. C’est ainsi qu’a été créé le Centre de formation des professions de justice (CFPJ). Une première promotion est sortie en 2012 composée de magistrats, de greffiers et de surveillants de prison. 

Le CFPJ, dirigé par Suzanne Soukoude-Fiawonou, a été officiellement inauguré ce matin à l’université de Lomé par le ministre de la Justice, Tchitchao Tchalim.

« Le gouvernement mettra tout en œuvre pour que ce Centre puisse remplir sa mission. Le CFPJ se veut une école de référence qui formera des professionnels sur lesquels reposera l’espoir d’une justice meilleur au Togo », a déclaré M. Tchalim.

La France appuie financièrement les efforts du Togo pour améliorer la justice.

«Les magistrats, greffiers et tous ceux qui seront formés par le CFPJ auront cette belle et noble mission devant eux, celle de contribuer à bâtir l’Etat de droit au Togo », a souligné Nicolas Warnery, l’ambassadeur de France à Lomé, présent à la cérémonie.

Autre soutien, celui de l’Union européenne. Patrick Spirlet, le représentant de l’UE au Togo, a indiqué que le partenariat se poursuivrait pour permettre d’offrir aux Togolais une justice « indépendante, accessible et efficace ». 

Photo : Tchitcho Tchalim remettant son diplôme au major de la promotion, Gagbémé Yawo

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !