Justice indépendante, accessible et efficace

15/03/2013
Justice indépendante, accessible et efficace

Le gouvernement a lancé, dès 2005, une vaste réforme destinée à moderniser la justice. Et en tout premier lieu à renforcer l’expertise des magistrats, des OPJ et des greffiers. C’est ainsi qu’a été créé le Centre de formation des professions de justice (CFPJ). Une première promotion est sortie en 2012 composée de magistrats, de greffiers et de surveillants de prison. 

Le CFPJ, dirigé par Suzanne Soukoude-Fiawonou, a été officiellement inauguré ce matin à l’université de Lomé par le ministre de la Justice, Tchitchao Tchalim.

« Le gouvernement mettra tout en œuvre pour que ce Centre puisse remplir sa mission. Le CFPJ se veut une école de référence qui formera des professionnels sur lesquels reposera l’espoir d’une justice meilleur au Togo », a déclaré M. Tchalim.

La France appuie financièrement les efforts du Togo pour améliorer la justice.

«Les magistrats, greffiers et tous ceux qui seront formés par le CFPJ auront cette belle et noble mission devant eux, celle de contribuer à bâtir l’Etat de droit au Togo », a souligné Nicolas Warnery, l’ambassadeur de France à Lomé, présent à la cérémonie.

Autre soutien, celui de l’Union européenne. Patrick Spirlet, le représentant de l’UE au Togo, a indiqué que le partenariat se poursuivrait pour permettre d’offrir aux Togolais une justice « indépendante, accessible et efficace ». 

Photo : Tchitcho Tchalim remettant son diplôme au major de la promotion, Gagbémé Yawo

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.