Justice sereine : le CST provoque des incidents

05/02/2014
Justice sereine : le CST provoque des incidents

La Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Lomé se prononcera le 12 février prochain surla demande de mise en liberté d’Olivier Amah, un ex-chef d’escadron incarcéré en juillet dernier pour avoir appelé les militaires à la rébellion. Il est détenu à la prison d’Atakpamé (150 km de Lomé).

L’un de ses conseils n’est autre que Zeus Ajavon, l’un des principaux responsables du collectif d’opposants ‘Sauvons le Togo’ (CST).

Coïncidence ? Dans la matinée, des militants du CST ont envahi le siège de la Cour d’appel à Cacavéli. Ils ont provoqué des tensions tout au long de l’audience et des incidents à l’extérieur du bâtiment. Des échauffourées ont eu lieu avec la police.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.