Justice sereine : le CST provoque des incidents

05/02/2014
Justice sereine : le CST provoque des incidents

La Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Lomé se prononcera le 12 février prochain surla demande de mise en liberté d’Olivier Amah, un ex-chef d’escadron incarcéré en juillet dernier pour avoir appelé les militaires à la rébellion. Il est détenu à la prison d’Atakpamé (150 km de Lomé).

L’un de ses conseils n’est autre que Zeus Ajavon, l’un des principaux responsables du collectif d’opposants ‘Sauvons le Togo’ (CST).

Coïncidence ? Dans la matinée, des militants du CST ont envahi le siège de la Cour d’appel à Cacavéli. Ils ont provoqué des tensions tout au long de l’audience et des incidents à l’extérieur du bâtiment. Des échauffourées ont eu lieu avec la police.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.