Kpatcha Gnassingbé reste en prison

10/07/2013
Kpatcha Gnassingbé reste en prison

A aucun moment, l’arrêt rendu il y a quelques jours par la Cour de justice de la Cédéao fait mention d’une quelconque obligation de remettre en liberté Kpatcha Gnassingbé, auteur de la tentative de coup d’Etat d’avril 2009 au Togo.

Les avocats de l’Etat togolais ont rappelé mercredi cette évidence.

«La Cour de justice n’a pas ordonné la libération de Kpatcha Gnassingbé et coaccusés dans sa décision du 3 juillet dernier car trouvant légal l’arrestation liée à la tentative de coup d’Etat. », a rappelé Me Gabriel Archange Dossou, porte-parole du collège d’avocats.

La juridiction régionale s’est limitée à exiger des autorités le versement d’une indemnité aux ‘victimes de tortures’ et 3 millions aux autres condamnés, a précisé Me. Dossou.

La Cour de justice de la Cédéao connaît des questions liées aux réparations des droits humains. Elle n’est pas une Cour de cassation ou une Cour d’appel. Les condamnations prononcées par les juridictions nationales sont définitives. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.