L’instruction se poursuit

21/09/2012
L’instruction se poursuit

Abbas Youssef, l’homme d’affaires émirati, victime d’une arnaque qui lui a fait perdre 48 millions de dollars, était jeudi chez le juge en charge du dossier. La justice tente de comprendre le mécanisme de l’escroquerie et le niveau d’implication supposée des trois individus inculpés, Agba Bertin Sow, Pascal Bodjona et Loïk Le Floch-Prigent.

Jean Dégli, l’un des avocats de M. Youssef, a regretté les « élucubrations » de la presse au Togo qui parle de façon récurrente d’un « montage politique ». « Ce sont des histoires imaginaires destinées à tromper l’opinion », a-t-il dit.

L’avocat est également revenu sur la situation de l’un des co-inculpés, Pascal Bodjona.

« Si M. Bodjona n’a rien à se reprocher, il sortira de là blanchi. Si par contre les faits l’accablent, il devra en répondre, puisque nul n’est au dessus de la loi », a-t-il précisé.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.