L’instruction se poursuit

21/09/2012
L’instruction se poursuit

Abbas Youssef, l’homme d’affaires émirati, victime d’une arnaque qui lui a fait perdre 48 millions de dollars, était jeudi chez le juge en charge du dossier. La justice tente de comprendre le mécanisme de l’escroquerie et le niveau d’implication supposée des trois individus inculpés, Agba Bertin Sow, Pascal Bodjona et Loïk Le Floch-Prigent.

Jean Dégli, l’un des avocats de M. Youssef, a regretté les « élucubrations » de la presse au Togo qui parle de façon récurrente d’un « montage politique ». « Ce sont des histoires imaginaires destinées à tromper l’opinion », a-t-il dit.

L’avocat est également revenu sur la situation de l’un des co-inculpés, Pascal Bodjona.

« Si M. Bodjona n’a rien à se reprocher, il sortira de là blanchi. Si par contre les faits l’accablent, il devra en répondre, puisque nul n’est au dessus de la loi », a-t-il précisé.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.