L'oubli de Jacques Dupuydauby

02/07/2009
L'oubli de Jacques Dupuydauby

Dans sa fuite précipitée du Togo avant que lui soit notifié le mandat d'arrêt international, qui le vise Jacques Dupuydauby n'a pas oublié seulement les centaines de fausses factures témoins de ses forfaits mais aussi une fort accorte personne. Le seigneur Jacques Dupuydauby conçoit en effet ses tournées africaines comme des épopées chevaleresques.

Se déplaçant en avion spécial affrété à des coûts exorbitants, il prend soin d'amener avec lui des dames de compagnie sur la vertu desquelles on n'épiloguera pas. Mais le fait est que quand il arrive à Lomé en Falcon  le dimanche 24 mai,  il est accompagné d'une jeune personne la demoiselle Myriam K. qui est censée lui tenir une chaude compagnie dans la dure saison des pluies de Lomé. Mais, lorsque les éléments judiciaires se précipitent et que le Président déchu de Progosa quitte en catastrophe le territoire togolais, il oublie cette dame de charme sur le tarmac. Elle sera réduite d'aller en larmes implorer un billet de retour aux cadres de Progosa qui, émus , lui offriront un rapatriement en classe économique sur l'A340-300 d'Air France. Après avoir goûté au luxe du Falcon privé, elle doit se dire aujourd'hui qu'en amour tous les allers retours ne sont pas triomphants.

Cette jeune dame est en tout cas pour l'heure activement recherchée par la police togolaise.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.