La CSET souhaite la clémence des juges

16/04/2018
La CSET souhaite la clémence des juges

Peines légères face à la gravité des faits

Quatre enseignants qui avaient tenté de libérer de force l’un de leur camarade interrogé par la gendarmerie de Kara ont été condamnés lundi à 6 mois de prison, dont 2 avec sursis.

Ils ont été reconnus coupables de tentative d’enlèvement et d’irruption de force dans une gendarmerie.

Cette affaire avait entraîné récemment des mouvements de grève à l’initiative de la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET). Mais cette dernière a prôné le calme et reconnu qu’une action de ce genre ne pouvait être défendue d’un point de vue légal.

En outre, la CSET est en discussion actuellement avec le gouvernement pour obtenir satisfaction sur des questions de salaires et de statut.

Atchou-Atcha, le coordonnateur de la CSET, dit espérer une libération anticipée des enseignants après la condamnation prononcée ce jour.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.