La CSET souhaite la clémence des juges

16/04/2018
La CSET souhaite la clémence des juges

Peines légères face à la gravité des faits

Quatre enseignants qui avaient tenté de libérer de force l’un de leur camarade interrogé par la gendarmerie de Kara ont été condamnés lundi à 6 mois de prison, dont 2 avec sursis.

Ils ont été reconnus coupables de tentative d’enlèvement et d’irruption de force dans une gendarmerie.

Cette affaire avait entraîné récemment des mouvements de grève à l’initiative de la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET). Mais cette dernière a prôné le calme et reconnu qu’une action de ce genre ne pouvait être défendue d’un point de vue légal.

En outre, la CSET est en discussion actuellement avec le gouvernement pour obtenir satisfaction sur des questions de salaires et de statut.

Atchou-Atcha, le coordonnateur de la CSET, dit espérer une libération anticipée des enseignants après la condamnation prononcée ce jour.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.