La condition des prisonniers s'est améliorée

05/03/2014
La condition des prisonniers s'est améliorée

Edem Sowu

La délégation de l’Union européenne au Togo a accordé mardi à des organisations de la société civile un financement de 841,6 millions de Fcfa destiné à assurer  la protection et le respect des droits des personnes en conflit avec la loi, y compris des détenus.

L’Union chrétienne des jeunes gens (UCJG) est l’un des bénéficiaires. Cette association s’occupe depuis 5 ans des questions relatives à la surpopulation carcérale et aux droits dont bénéficient les prisonniers.

Pour Edem Sowu, son président, la situation s’est améliorée, même si le Togo a besoin de construire de nouvelles prisons et d’améliorer le fonctionnement de la justice pour éviter à certains détenus de croupir dans une cellule dans l’attente d’un hypothétique procès. 

Republicoftogo.com : En quoi consiste le projet ?

Edem Sowu : Nous souhaitons parvenir à la libération conditionnelle de certains prisonniers ou à des remises de peines afin de désengorger les prisons. Nous avons obtenu des résultats. Certains détenus sont aujourd’hui libres ou bénéficient d’un régime conditionnel. Nous travaillons avec le gouvernement sur un programme de construction de nouvelles prisons.

Republicoftogo.com : Comment des personnes incarcérées peuvent-elles dénoncer des cas de mauvais traitements ?

Edem Sowu : C’est vrai qu’ils sont dans un endroit clos, mais les défenseurs de droit de l’homme et généralement les organisations de la société civile ont accès à ces lieux de détention dans le cadre de différents projets comme ce que l’UE vient de financer. Les projets que nous avons mis en œuvre depuis 2009 ont permis de sensibiliser ces détenus sur leurs droits et leurs devoirs. Il leur est alors plus facile de discuter avec le personnel pénitentiaire, de faire des suggestions et d’introduire des requêtes.

Un dialogue s’est instauré, c’est très positif.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.