La femme de Sunil James a été reçue par le PM indien

11/12/2013
La femme de Sunil James a été reçue par le PM indien

Depuis août dernier, le capitaine indien d’un navire marchand battant pavillon des Iles Marshall et deux marins sont détenus au Togo. Le 16 juillet 2013, le MT Ocean Centurion, commandée par Sunil James, avait été attaqué par des pirates au large des côtes togolaises. 

Les assaillants s’étaient emparés d’objets de valeur et d’argent. Le capitaine était parvenu 24h plus tard à rejoindre le port de Lomé. 

Les enquêteurs avaient alors été intrigués par ses explications confuses et celles d’une partie de son équipage pour finalement arriver à la conclusion qu’il pourrait s’agir d’un coup monté par Sunil James et des complices.

Quelques jours plus tard, 9 pirates, dont 6 de nationalité indienne, étaient arrêtés par la gendarmerie.

Mardi, la famille de Sunil James, qui réclame sa libération, a été reçue par le Premier ministre indien Manmohan Singh (photo).

'Le Premier ministre nous a promis d’intervenir. Il a donné des instructions à l’ambassade d’Inde au Ghana afin qu’elle se mette en contact avec les autorités togolaises. Une issue pourrait être trouvée d’ici 48h’, a confié l’épouse du marin, Aditi James, à l’issue de l’entretien.

New Delhi n’a pas de représentation diplomatique au Togo, c’est celle d’Accra qui a compétence.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).