La grande traque

12/03/2016
La grande traque

Les coupables seront durement sanctionnés

La lutte contre la corruption et la mauvaise gestion s’intensifie. Après la procédure lancée contre un fonctionnaire de l’Office togolais des recettes, c’est au tour du ministère de la Santé de rendre public plusieurs affaires.

Les deux premières concernent des dépenses inéligibles effectuées lors de campagnes de vaccination et contre le paludisme. 154 personnes sont en cause pour un montant total de 80 millions de Fcfa. Elles ont remboursé les fonds.

 La troisième porte sur un détournement de fonds basée sur un reliquat de financement de l’OMS dont avait bénéficié le ministère de la Santé en 2014. La fraude porte sur plus de 100 millions de Fcfa.

Une enquête est en cours après l’ouverture d’une information judiciaire.

Mais ce n’est pas terminé. Le ministère affirme que d’autres malversations ont été découvertes sans donner pour le moment davantage de précisions.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.