La justice française vise Rodrigues Mingas

29/05/2010
La justice française vise Rodrigues Mingas

L’affaire de l’attaque du bus des Eperviers au Cabinda, qui a fait deux morts quelques jours avant l’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations en début d’année, se déplace en France.
Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire, notamment pour assassinats en relation avec une entreprise antiterroriste.
Elle fait suite au dépôt de plainte de l’Angola, du Togo et des familles des victimes et vise directement le secrétaire général du groupe rebelle du Cabinda, le Flec-PM (Forces de libération de l'Etat du Cabinda/Position militaire), Rodrigues Mingas, un franco-angolais résidant en France.
Ce dernier avait, non seulement, revendiqué l’attaque mais appelé à la poursuite des actions militaires lors d’une interview sur RFI.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sécurité humaine et changement climatique

Environnement

Lomé pourrait accueillir fin septembre plusieurs réunions sur les changements climatiques organisées par le WASCAL.

PUDC : les clés du succès

Développement

Le rôle des leaders communautaires et de quartiers est primordial pour un succès du Programme d’urgence de développement communautaire.

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.