La justice française vise Rodrigues Mingas

29/05/2010
La justice française vise Rodrigues Mingas

L’affaire de l’attaque du bus des Eperviers au Cabinda, qui a fait deux morts quelques jours avant l’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations en début d’année, se déplace en France.
Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire, notamment pour assassinats en relation avec une entreprise antiterroriste.
Elle fait suite au dépôt de plainte de l’Angola, du Togo et des familles des victimes et vise directement le secrétaire général du groupe rebelle du Cabinda, le Flec-PM (Forces de libération de l'Etat du Cabinda/Position militaire), Rodrigues Mingas, un franco-angolais résidant en France.
Ce dernier avait, non seulement, revendiqué l’attaque mais appelé à la poursuite des actions militaires lors d’une interview sur RFI.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.