La présidente de la Cour africaine des droits de l’homme va se rendre à Lomé

28/04/2014
La présidente de la Cour africaine des droits de l’homme va se rendre à Lomé

Des juges à la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples se rendront au Togo les 12 et 13 mai prochains. A la tête de la délégation, la présidente de l’institution, Sophia A.B. Akuffo (Ghana).

Des entretiens sont programmés avec le chef de l’Etat, le Premier ministre, le chef de la diplomatie, le ministre de la Justice, le président de l’Assemblée nationale et avec les responsables de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH), notamment.

Un débat public à l’université de Lomé et un séminaire destiné aux membres de la société civile se dérouleront lors de cette visite.

Créée en 2006, la Cour africaine des droits de homme et des peuples est une instance régionale créée par les pays africains afin d’assurer la protection des droits de l'homme, des libertés et des devoirs en Afrique. Elle complète et renforce les fonctions de la Commission africaine des droits de l’homme.

Le siège de la Cour se trouve à Arusha en Tanzanie. Un Togolais y siège en qualité de juge, il s’agit de Kimelabalou Aba.

Il a été élu à ce poste le 28 janvier 2013 pour un mandat d’un an et demi.

Le juge Kimelabalou Aba est titulaire d'un diplôme d'études supérieures inter-universitaire en droits fondamentaux de l'Université de Nantes (France). Il est également diplômé en magistrature de l'École nationale d'administration (ENA) de Lomé. Il est en outre, titulaire d'une maîtrise en droit des affaires et d’une licence en droit privé, de l'Université du Bénin (devenue UL). 

Avant son élection à la Cour, il a été président du tribunal de première instance de Vogan. Il a également été juge et procureur au tribunal de première instance de Lomé.

Kimelabalou Aba est l’un des rédacteurs du texte de loi relatif à la société d'information au Togo, y compris la cybercriminalité, les transactions électroniques et la protection des données personnelles. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.