Le Togo prêt pour le MPT

26/06/2012
Le Togo prêt pour le MPT

Ce 26 juin est la Journée internationale des Nations Unies pour le soutien aux victimes de la torture. L’occasion pour les autorités togolaises de faire le point avec le Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH). 

 Depuis lundi, des discussions se déroulent à Lomé sur les moyens d’intégrer le Mécanisme national de prévention de la torture (MPT) à la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH).

Les travaux se déroulent en présence de la représentante du HCDH, Olakotounbo Igué, de la ministre des Droits de l’homme, Leonardina Rita Doris Wilson de Souza, et du président de la Cour Constitutionnelle, Abdou Assouma.

«Afin de se conformer aux engagements internationaux pris, le gouvernement a décidé de confier le mécanisme national de prévention de la torture à la CNDH. Ce mécanisme permettra d’effectuer des visites régulières dans tous les lieux de détention sur toute l’étendue du territoire, et ce, dans un délai à compter de l’entrée en vigueur du Protocole », a indiqué la ministre.

« Les événements récents au Togo viennent confirmer l’importance d’avoir une CNDH solide, crédible, face à un système judiciaire faible, afin d’assurer une protection et une promotion efficaces des droits de l’homme et des libertés fondamentales au Togo », a souligné Olakotounbo Igué qui s’est félicitée de la décision du gouvernement de mettre en œuvre le MPT. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.