Le Togo va collaborer avec la DEA

06/07/2009
Le Togo va collaborer avec la DEA

Profitant d'un très large accès maritime, de forces de sécurité aux capacités limitées et de complicités sur le terrain, les narco-trafiquants colombiens ont fait de certains pays d'Afrique de l'Ouest une base de transbordement pour la cocaïne et l'héroïne. On estime de 60% des stupéfiants vendus en Europe passent d'abord par des pays comme la Guinée Bissau, le Togo, le Ghana et le Sénégal.

Ces informations – d'ores et déjà connues- sont diffusées dimanche par la Voix de l'Amérique (VOA). Cette situation inquiète de plus en plus les services en charge de la lutte contre les narcotiques car elle menace la stabilité même de ces Etats.

Pour la VOA, la menace ne pèse pas seulement sur les pays africains, mais va à l'encontre des intérêts américains dans son difficile combat contre les cartels de la drogue.

L'Afrique de l'Ouest n'est pas le seul otage. L'Ethiopie et le Kenya sont aussi utilisés par les trafiquants pour la drogue venant du Pakistan et d'Afghanistan.

Les Etats-Unis travaillent en étroite coopération avec l'Union européenne et l'Onu pour aider les Etats africains dans le domaine du renseignement, de la surveillance maritime et de la justice.

La VOA indique que le Togo, le Ghana et la Sierra Leone ont d'ores et déjà exprimé leur souhait de travailler en étroite coopération avec les Etats-Unis, notamment la DEA. D'autres pays concernés ont manifesté un intérêt de principe.

La DEA (Drug Enforcement Administration) est une « brigade des stups », sa seule mission est de faire respecter les lois antidrogues fédérales même si pour cela elle doit intervenir à l'étranger.

En photo : des agents spéciaux de la DEA détruisent des tonnes de hashish saisies en Afghanistan

© photo : DEA

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.