Le droit est dit

14/07/2011
Le droit est dit

La Cour d’Appel de Lomé a condamné jeudi le journal béninois Tribune d’Afrique à 3 mois de suspension et à 10 millions de Fcfa de dommages et intérêts.

Dans un article publié il y a quelques mois, ce bimensuel avait accusé Mey Gnassingbé, chargé de mission à la présidence de la République du Togo, d’être un trafiquant de drogue !

«Nous nous réjouissons de la réduction sensible de l’amende, mais nous restons scandalisé par une telle amende, à la fois irréaliste et disproportionnée, excessive et punitive », s’est plaint Max-Savi Carmel, le directeur de publication qui a décidé de se pourvoir en cassation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.