Le prix de la diffamation

25/08/2010
Le prix de la diffamation

Le Tribunal de Lomé a tranché mercredi sur l’affaire opposant le mensuel Tribune d’Afrique à Mey Gnassingbé, un demi-frère du chef de l’Etat.
Le journal est condamné à verser 63 millions de Fcfa au plaignant au titre de dommages et intérêts et interdit sa distribution au Togo.
Tribune d’Afrique, dont le siège est au Bénin, avait publié en mai dernier un article titré : «Trafic de drogue, Mey Gnassingbé indexé, comment la cocaïne embastille les hommes du président » dans lequel le président de l’association « Jeunesse en mouvement » était accusé de trafic de stupéfiants.
Le mensuel a commis le délit de diffusion de fausses nouvelles et de diffamation, ont estimé les juges.
Max Sanvi Carmel, le directeur de publication du journal a indiqué qu’il ferait appel de cette décision.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).