Le prix de la diffamation

25/08/2010
Le prix de la diffamation

Le Tribunal de Lomé a tranché mercredi sur l’affaire opposant le mensuel Tribune d’Afrique à Mey Gnassingbé, un demi-frère du chef de l’Etat.
Le journal est condamné à verser 63 millions de Fcfa au plaignant au titre de dommages et intérêts et interdit sa distribution au Togo.
Tribune d’Afrique, dont le siège est au Bénin, avait publié en mai dernier un article titré : «Trafic de drogue, Mey Gnassingbé indexé, comment la cocaïne embastille les hommes du président » dans lequel le président de l’association « Jeunesse en mouvement » était accusé de trafic de stupéfiants.
Le mensuel a commis le délit de diffusion de fausses nouvelles et de diffamation, ont estimé les juges.
Max Sanvi Carmel, le directeur de publication du journal a indiqué qu’il ferait appel de cette décision.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Six grandes villes bénéficiaires d'un nouveau projet de développement

Développement

La Banque mondiale va investir 30 millions de dollars dans le projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU).

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.