Le prix de la diffamation

25/08/2010
Le prix de la diffamation

Le Tribunal de Lomé a tranché mercredi sur l’affaire opposant le mensuel Tribune d’Afrique à Mey Gnassingbé, un demi-frère du chef de l’Etat.
Le journal est condamné à verser 63 millions de Fcfa au plaignant au titre de dommages et intérêts et interdit sa distribution au Togo.
Tribune d’Afrique, dont le siège est au Bénin, avait publié en mai dernier un article titré : «Trafic de drogue, Mey Gnassingbé indexé, comment la cocaïne embastille les hommes du président » dans lequel le président de l’association « Jeunesse en mouvement » était accusé de trafic de stupéfiants.
Le mensuel a commis le délit de diffusion de fausses nouvelles et de diffamation, ont estimé les juges.
Max Sanvi Carmel, le directeur de publication du journal a indiqué qu’il ferait appel de cette décision.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.