Les avocats d’Agba Sow Bertin demandent sa libération

27/07/2011
Les avocats d’Agba Sow Bertin demandent sa libération

Les avocats de l’homme d’affaires togolais Agba Sow Bertin, incarcéré au Togo pour une affaire d’escroquerie, ont demandé mercredi que leur client bénéficie d’une remise en liberté provisoire et d’une ordonnance de non-lieu.

Ils estiment que le «dossier d’instruction est suffisamment avancé et qu’Abass Youssef (l’Emirati qui affirme avoir été escroqué de 48 millions de dollars, ndlr) n’apporte aucune preuve de ses allégations, mise à, part la récitation d’une incantation bien apprise +Agba m’a escroqué, je suis victime+».

«Pour accuser Agba sow Bertin d’escroquerie, il faut démontrer et prouver qu’il a utilisé des manœuvres frauduleuses caractérisées, pour abuser autrui et que suite de ses manœuvres frauduleuses, des sommes d’argent lui ont été remises », explique Me Doe-Bruce Adama Ruben, porte-parole du Collège d’avocats.

«Nous attendons que M. Youssef fasse la démonstration des manœuvres frauduleuses et fournisse les justificatifs des sommes qu’il a personnellement remises à M. Agba », ajoute M. Ruben.

L’incarcération d’Agba Sow Bertin il y a quatre mois fait suite à un dépôt de plainte pour escroquerie déposée par l’homme d’affaire Emirati, Abass Youssef qui affirme avoir été piégé par Bertin avec une proposition concernant le transfert du Togo vers une banque étrangère d’une somme de 275 millions de dollars supposée appartenir à l’ancien président ivoirien Robert Gueï.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.