Les magistrats face au gap numérique

09/12/2013
Les magistrats face au gap numérique

Sur les 23 magistrats qui composent la Cour suprême du Togo, à peine trois savent se servir d’un ordinateur, aller sur internet ou utiliser la messagerie. Constat dressé par Akakpovi Patrice Gamatho, le président de l’institution.

Il a donc décidé de les enrôler dans des sessions assurées par le  Centre de formation des professionnels de justice (CFPJ), qui dépend de l’université de Lomé.

13 magistrats ont donc commencé lundi à se familiariser avec un clavier, Word et Power Point. La deuxième phase de la formation sera consacrée à internet et à la recherche de documents juridiques sur le Web.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.