Les magistrats face au gap numérique

09/12/2013
Les magistrats face au gap numérique

Sur les 23 magistrats qui composent la Cour suprême du Togo, à peine trois savent se servir d’un ordinateur, aller sur internet ou utiliser la messagerie. Constat dressé par Akakpovi Patrice Gamatho, le président de l’institution.

Il a donc décidé de les enrôler dans des sessions assurées par le  Centre de formation des professionnels de justice (CFPJ), qui dépend de l’université de Lomé.

13 magistrats ont donc commencé lundi à se familiariser avec un clavier, Word et Power Point. La deuxième phase de la formation sera consacrée à internet et à la recherche de documents juridiques sur le Web.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !