Les magistrats face au gap numérique

09/12/2013
Les magistrats face au gap numérique

Sur les 23 magistrats qui composent la Cour suprême du Togo, à peine trois savent se servir d’un ordinateur, aller sur internet ou utiliser la messagerie. Constat dressé par Akakpovi Patrice Gamatho, le président de l’institution.

Il a donc décidé de les enrôler dans des sessions assurées par le  Centre de formation des professionnels de justice (CFPJ), qui dépend de l’université de Lomé.

13 magistrats ont donc commencé lundi à se familiariser avec un clavier, Word et Power Point. La deuxième phase de la formation sera consacrée à internet et à la recherche de documents juridiques sur le Web.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.