Les responsables du CST seront entendus en février

11/12/2013
Les responsables du CST seront entendus en février

Invités par la justice à s’expliquer sur un pseudo-rapport d’enquête relatif aux incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé, les responsables du CST auteurs et signataires du document devront se représenter le 19 février 2014 devant la Chambre correctionnelle du Tribunal de première instance de Lomé. L’ensemble des affaires du jour a d’ailleurs été renvoyé à cette date.

La convocation des opposants ne concerne pas vraiment ce ‘rapport’, sans valeur juridique, mais le fait qu’il met nommément en cause plusieurs personnalités, dont Kpatcha Bassayi, un chef d’entreprise, présenté comme l’un des commanditaires des incendies. L’intéressé n’a que modérément apprécié et a déposé plainte. De fait, la justice a été saisie. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.