Les responsables du CST seront entendus en février

11/12/2013
Les responsables du CST seront entendus en février

Invités par la justice à s’expliquer sur un pseudo-rapport d’enquête relatif aux incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé, les responsables du CST auteurs et signataires du document devront se représenter le 19 février 2014 devant la Chambre correctionnelle du Tribunal de première instance de Lomé. L’ensemble des affaires du jour a d’ailleurs été renvoyé à cette date.

La convocation des opposants ne concerne pas vraiment ce ‘rapport’, sans valeur juridique, mais le fait qu’il met nommément en cause plusieurs personnalités, dont Kpatcha Bassayi, un chef d’entreprise, présenté comme l’un des commanditaires des incendies. L’intéressé n’a que modérément apprécié et a déposé plainte. De fait, la justice a été saisie. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.