Libération de sept des huit étudiants de l'UL

20/06/2017
Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Pas de preuve matérielle

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé pour exiger de meilleures conditions d'éducation.

Accusés de ‘rébellion et de dégradation de biens publics’, les sept étudiants qui présentés au tribunal de Lomé ont été déclarés ‘non coupables’ par le juge, après cinq heures d'audience. 

‘Le juge a estimé qu'ils ne sont pas coupables, parce qu'il n'y a pas de preuve matérielle et les a relaxés’. 

Le huitième étudiant - principal meneur du mouvement des étudiants - absent lors du procès pour raison de santé, sera jugé le 26 juin.

Des affrontements avaient opposé des étudiants à la police mercredi et vendredi sur le campus de Lomé, à la suite d'un rassemblement de la Ligue togolaise des droits des étudiants (LTDE). Selon les responsables de l'université de Lomé, ces manifestations n'étaient pas autorisées et la LTDE n'est pas une association autorisée à mener des activités sur le campus de Lomé. Elles ont été dispersées par la police qui a fait usage de gaz lacrymogènes.

Le président de l'université de Lomé Dodzi Komla Kokoroko a réaffirmé lundi soir dans un communiqué son "entière disponibilité à dialoguer avec les regroupements d'étudiants, afin de trouver des solutions appropriées à leurs problèmes".

Les étudiants exigent notamment la construction de nouvelles salles de cours et une augmentation des allocations mensuelles de 12.000 à 20.000 Fcfa.

© Le Figaro

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca fait mal !

Sport

Ecrasée par le Sénégal (6-0), jeudi, l’équipe féminine des Eperviers a vécu encore pire samedi.

Deux matchs avancés samedi

Sport

En match avancé samedi à Lomé As Togo-Port a battu Maranatha par 1 but contre 0. De son côté, Sémassi s’est imposée face à Asko (2-1).

Inauguration d'une usine pharmaceutique

Santé

Faure Gnassingbé a inauguré vendredi une usine pharmaceutique à Avéta (25km de Lomé). 

Dégringolade

Sport

Un classement qui ne va pas faire plaisir aux dirigeants de la Fédération togolaise de football.