Libération des fonds et de Sama Essohamlom

15/11/2010
Libération des fonds et de Sama Essohamlom

Sama Essohamlom (photo), le dirigeant de Redémarre, une société de placements qui promettait à ses clients des rendements dépassant les 200%, pourrait bénéficier lundi d’une liberté provisoire.
Coïncidence du calendrier, c’est le même jour que débutent le remboursement des épargnants ; une opération complexe organisée par le Comité de gestion mis en place par les autorités.
Plusieurs banques ont été mandatées pour restituer ce qu’il reste dans les caisses de Redémarre. Il s’agit, notamment, de la Banque Atlantique, de la Banque Populaire pour l’Epargne et le crédit ou encore de la Banque Régionale de Solidarité
Deux chefs d’accusation pèsent sur Sama Essohamlom, fausse déclaration et tentative d’escroquerie. La société a été fermée en juillet dernier.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !