Liberté condamné

15/02/2012
Liberté condamné

Le quotidien Liberté a été condamné mercredi à 500.000 Fcfa d’amende et à verser 100 millions de dommages et intérêts à une société d’importation accusée par ce journal d’avoir voulu commercialiser du riz « toxique » sur le marché togolais.

En août 2011, Liberté avait affirmé qu’une cargaison de riz importée par la société Elisée Cotrane était impropre à la consommation.

Les tests réalisés par les services phytosanitaires ont démontré qu’il n’en était rien.

Un autre journal, L’Indépendant Express avait été condamné à 200 millions de dommages et intérêts pour la même affaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.

L’UEMOA déclare forfait

Sport

En raison de problèmes liés à l’organisation, la 7e édition du tournoi de l’UEMOA, prévue du 22 au 29 novembre à Lomé, a été reportée à une date ultérieure.

Un projet essentiel dans la lutte contre Ebola

Santé

Le manque d’accès à un système de santé de qualité, en particulier à un diagnostic et à des services de laboratoire de qualité, entrave les efforts de l’Afrique de l’Ouest.