Liberté condamné

15/02/2012
Liberté condamné

Le quotidien Liberté a été condamné mercredi à 500.000 Fcfa d’amende et à verser 100 millions de dommages et intérêts à une société d’importation accusée par ce journal d’avoir voulu commercialiser du riz « toxique » sur le marché togolais.

En août 2011, Liberté avait affirmé qu’une cargaison de riz importée par la société Elisée Cotrane était impropre à la consommation.

Les tests réalisés par les services phytosanitaires ont démontré qu’il n’en était rien.

Un autre journal, L’Indépendant Express avait été condamné à 200 millions de dommages et intérêts pour la même affaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’ONU recrute des Casques bleus numériques

Tech & Web

Le Département des technologies de l’information et de la communication des Nations Unies recrute des spécialistes en cyber-sécurité.

Les comptes de la FTF passés au crible

Sport

La FTF et la FIFA planchent sur le rapport d'audit qui permettra au foot togolais de repartir sur des bases saines.

Le haut débit mobile en forte croissance au Togo

Tech & Web

Le marché de la téléphonie mobile au Togo, comme dans la plupart des pays de la région est en plein boom.

Bienvenue dans un univers de raffinement

Tourisme

L’hôtel Radisson Blu 2 Février de Lomé, inauguré mardi, est ouvert au public. La tour de 35 étages est située au coeur du quartier administratif.