Liberté condamné

15/02/2012
Liberté condamné

Le quotidien Liberté a été condamné mercredi à 500.000 Fcfa d’amende et à verser 100 millions de dommages et intérêts à une société d’importation accusée par ce journal d’avoir voulu commercialiser du riz « toxique » sur le marché togolais.

En août 2011, Liberté avait affirmé qu’une cargaison de riz importée par la société Elisée Cotrane était impropre à la consommation.

Les tests réalisés par les services phytosanitaires ont démontré qu’il n’en était rien.

Un autre journal, L’Indépendant Express avait été condamné à 200 millions de dommages et intérêts pour la même affaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Etats-Unis financent la construction d'un dispensaire

Santé

La première pierre du nouveau dispensaire d’Amoutiévé a été posée mardi par l'ambassadeur américain au Togo. Coût du projet : 300 millions de Fcfa.

Fin de la visite du Premier ministre burkinabé à Pya

Diplomatie

Le président Faure Gnassingbé a reçu mardi à Pya (Nord du Togo) le lieutenant-colonel Isaac Zida, Premier ministre de la transition au Burkina-Faso.

Médecine bénévole

Santé

L’ONG Chaîne de l’Espoir vient d’achever une nouvelle mission médico-chirurgicale pédiatrique dans la Préfecture de Haho.

Burundi : la délicate mission d’Edem Kodjo

Diplomatie

L’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo a été désigné par l’Union africaine en qualité de médiateur dans la crise politique qui secoue le Burundi.