Liberté condamné

15/02/2012
Liberté condamné

Le quotidien Liberté a été condamné mercredi à 500.000 Fcfa d’amende et à verser 100 millions de dommages et intérêts à une société d’importation accusée par ce journal d’avoir voulu commercialiser du riz « toxique » sur le marché togolais.

En août 2011, Liberté avait affirmé qu’une cargaison de riz importée par la société Elisée Cotrane était impropre à la consommation.

Les tests réalisés par les services phytosanitaires ont démontré qu’il n’en était rien.

Un autre journal, L’Indépendant Express avait été condamné à 200 millions de dommages et intérêts pour la même affaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un Togolais à la tête de la boxe africaine

Sport

Le président de la Fédération togolaise de boxe (FETOBOX), Azad Kelani Bayor, a été élu à la tête de la Confédération africaine de boxe (CAB).

Approche intégrée de la santé

Santé

Chaque année, des millions de parents consultent pour leurs enfants des pharmaciens, des médecins, des tradipraticiens et les emmènent dans les hôpitaux et les centres de santé. 

Soutien de la Croix Rouge suisse

Coopération

La Croix Rouge suisse a fait un don de 55 millions de Fcfa à son équivalent togolais afin de mener des campagnes de sensibilisation sur le virus Ebola.

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.