Liberté sous caution

25/10/2012
Liberté sous caution

Le juge en charge de l’affaire d’escroquerie dont a été victime un ressortissant émirati a rendu jeudi une ordonnance de remise en liberté du Français Loïk Le Floch-Prigent, l’un des co-inculpés. Toutefois, l’ex-patron d’Elf devra verser une caution de 9 millions de dollars.

L’instruction n’étant pas achevée, il n’est pas possible de connaître avec exactitude quel a été son rôle dans l’arnaque à la nigériane qui a fait perdre 48 millions de dollars à Abass Youssef.

Ex-employé de l’Emirati dans l’activité pétrolière, Loïk Le Floch-Prigent a toujours nié être mêlé, de près ou de loin, à l'escroquerie.

Ce n’est pas forcément le point de vue de la justice togolaise.

M. Loïk Le Floch-Prigent avait été arrêté le 14 septembre à Abidjan puis transféré au Togo.

Me Patrick Klugman, son avocat, a déclaré dans la soirée que le montant de la caution s'apparentait à une "rançon". Le même avait parlé d'"enlèvement" lors de l'extradition de son client visé pourtant par un mandat d'arrêt international.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Marine US compte un nouvel officier

Diaspora

Le Togolais Prosper Tchaa Sama est devenu dimanche officier de la Marine américaine lors d'une cérémonie à la base de Norfolk.

Les sapeurs-pompiers de France forment leurs collègues togolais

Coopération

Une cinquantaine de pompiers togolais a bénéficié d’une formation assurée par experts français en secourisme.

Diversité biologique et changements climatiques

Environnement

Trois milliards de Fca ont été accordés au Togo dans le cadre du 6e Fonds de l’ONU pour l’environnement mondial (FEM6, 2014-2018).

Art, mensonges et manipulations

Justice

Où sont passées les centaines d’œuvres de Victor Vasarely, un des plus grands artistes français du XXème, le maître de l’art cinétique ?