Liberté sous caution

25/10/2012
Liberté sous caution

Le juge en charge de l’affaire d’escroquerie dont a été victime un ressortissant émirati a rendu jeudi une ordonnance de remise en liberté du Français Loïk Le Floch-Prigent, l’un des co-inculpés. Toutefois, l’ex-patron d’Elf devra verser une caution de 9 millions de dollars.

L’instruction n’étant pas achevée, il n’est pas possible de connaître avec exactitude quel a été son rôle dans l’arnaque à la nigériane qui a fait perdre 48 millions de dollars à Abass Youssef.

Ex-employé de l’Emirati dans l’activité pétrolière, Loïk Le Floch-Prigent a toujours nié être mêlé, de près ou de loin, à l'escroquerie.

Ce n’est pas forcément le point de vue de la justice togolaise.

M. Loïk Le Floch-Prigent avait été arrêté le 14 septembre à Abidjan puis transféré au Togo.

Me Patrick Klugman, son avocat, a déclaré dans la soirée que le montant de la caution s'apparentait à une "rançon". Le même avait parlé d'"enlèvement" lors de l'extradition de son client visé pourtant par un mandat d'arrêt international.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération commando contre un bus en provenance du Mali

Faits divers

Cinq individus circulant à moto et armés de fusils d’assaut de type AK 47 ont braqué  dimanche un autocar sur la nationale N°1.

Viviane Van Steirteghem s’en va mais la coopération demeure

Coopération

Après le ministre des Affaires étrangères la semaine dernière, Viviane Van Steirteghem, la représentante de l’UNICEF au Togo, est allé faire ses adieux lundi au Premier ministre.

Défaite du Togo

Sport

Les Guinéens se sont imposés dimanche à Casablanca face aux Togolais (1-0) lors du dernier tour aller des éliminatoires de la CAN 2015 des moins de 17 ans dont la phase finale se déroulera au Niger.

Formation de haut niveau pour 3 cyclistes togolais

Sport

Trois jeunes cyclistes retenus par la Fédération togolaise de cyclisme (FTC) sont partis samedi pour Le Caire en Egypte.