Lungi : dans l’attente des indemnisations

04/06/2014
Lungi : dans l’attente des indemnisations

Sept ans après le drame de Lungi, les familles des victimes attendent toujours les indemnisations promises par les autorités de Sierra-Leone.

13 Togolais avaient péri dans le crash d’un hélicoptère à proximité de l’aéroport de Lungi en Sierra-Léone. Parmi les victimes, Richard Atipoé, le ministre des Sports. La délégation venait d’assister à une rencontre à Freetown entre le Togo et la Sierra Léone et s’apprêtait à prendre un vol pour Lomé.

L'hélicoptère MI-8 (photo) de fabrication russe, de la Paramount Airlines qui effectuait la liaison entre la capitale sierra-léonaise et l'aéroport international de Lungi, avait pris feu alors qu'il s'apprêtait à atterrir. Au total, le crash avait fait 22 morts.

Il y a deux ans, Ernest Bai Koroma, président de Sierra-Leone, avait indiqué que l’Etat allait se substituer au transporteur et à l’assureur pour procéder aux indemnisations. Depuis, rien.

L’avocat des victimes, Paul Dodji Apévon, espère que Freetown tiendra ses promesses.

Quelques jours après l’accident, le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, avait accordé une aide de près de 100 millions de Fcfa aux familles.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.