Lungi : dans l’attente des indemnisations

04/06/2014
Lungi : dans l’attente des indemnisations

Sept ans après le drame de Lungi, les familles des victimes attendent toujours les indemnisations promises par les autorités de Sierra-Leone.

13 Togolais avaient péri dans le crash d’un hélicoptère à proximité de l’aéroport de Lungi en Sierra-Léone. Parmi les victimes, Richard Atipoé, le ministre des Sports. La délégation venait d’assister à une rencontre à Freetown entre le Togo et la Sierra Léone et s’apprêtait à prendre un vol pour Lomé.

L'hélicoptère MI-8 (photo) de fabrication russe, de la Paramount Airlines qui effectuait la liaison entre la capitale sierra-léonaise et l'aéroport international de Lungi, avait pris feu alors qu'il s'apprêtait à atterrir. Au total, le crash avait fait 22 morts.

Il y a deux ans, Ernest Bai Koroma, président de Sierra-Leone, avait indiqué que l’Etat allait se substituer au transporteur et à l’assureur pour procéder aux indemnisations. Depuis, rien.

L’avocat des victimes, Paul Dodji Apévon, espère que Freetown tiendra ses promesses.

Quelques jours après l’accident, le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, avait accordé une aide de près de 100 millions de Fcfa aux familles.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.