Lungi : dans l’attente des indemnisations

04/06/2014
Lungi : dans l’attente des indemnisations

Sept ans après le drame de Lungi, les familles des victimes attendent toujours les indemnisations promises par les autorités de Sierra-Leone.

13 Togolais avaient péri dans le crash d’un hélicoptère à proximité de l’aéroport de Lungi en Sierra-Léone. Parmi les victimes, Richard Atipoé, le ministre des Sports. La délégation venait d’assister à une rencontre à Freetown entre le Togo et la Sierra Léone et s’apprêtait à prendre un vol pour Lomé.

L'hélicoptère MI-8 (photo) de fabrication russe, de la Paramount Airlines qui effectuait la liaison entre la capitale sierra-léonaise et l'aéroport international de Lungi, avait pris feu alors qu'il s'apprêtait à atterrir. Au total, le crash avait fait 22 morts.

Il y a deux ans, Ernest Bai Koroma, président de Sierra-Leone, avait indiqué que l’Etat allait se substituer au transporteur et à l’assureur pour procéder aux indemnisations. Depuis, rien.

L’avocat des victimes, Paul Dodji Apévon, espère que Freetown tiendra ses promesses.

Quelques jours après l’accident, le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, avait accordé une aide de près de 100 millions de Fcfa aux familles.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !