Mandat d'arrêt international contre Dupuydauby

29/05/2009
Mandat d'arrêt international contre Dupuydauby

La justice togolaise a délivré des mandats d'arrêt internationaux à l'encontre de Jacques Dupuydauby, de son fils Vianney, et du directeur juridique de la société, Gérard Perrier. Les responsables de Progosa et de ses filiales togolaises, ont pris la fuite mardi en plein contrôle fiscal.

Par ailleurs, le président du tribunal de Lomé a nommé un administrateur provisoire chargé de gérer les sociétés SE2M,SE3M et CEOP actives au port de Lomé.Jacques Dupuydauby, un homme d'affaires à la réputation sulfureuse, devra rendre des comptes au Togo sur la gestion de ses activités dans le pays.

Une affaire qui devrait faire réfléchir les autres pays sous contrat avec Progosa : Burkina, Niger ou RDC.

Le départ précipité de Jacques Dupuydauby laisse aussi planer une inconnue sur l'avenir de la « Fondation Progosa » qui depuis son siège de Lomé était supposée mener des opérations humanitaires au Togo et dans la sous-région. Présidée par l'ancien ministre de la Coopération, Brigitte Girardin, cette fondation était financée par les activités de la société au Port de Lomé (PAL). La fuite des dirigeants de Progosa risque fort de mettre un terme à ses activités.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau rôle pour Djimon Hounsou

Culture

L'acteur Djimon Hounsou a été reçu par Faure Gnassingbé. Ils n'ont pas parlé filmograpgie, mais promotion du cinéma au Togo.

Clémence des juges

Justice

La justice a décidé de remettre en liberté une vingtaine de personnes interpellés et condamnés pour des actes de violence lors des récentes manifestations.

Une vie en ligne

Tech & Web

L’UNICEF a publié lundi un rapport sur les enfants dans le monde numérique. Les possibilités sont immenses, mais le monde virtuel a aussi ses effets néfastes.

Fin de la réunion ministérielle du Conseil de l'entente

Coopération

Le ministre des Affaires étrangères Robert Dussey a présidé dimanche à Lomé la réunion ministérielle du Conseil de l’Entente.