Mandat d'arrêt international contre Dupuydauby

29/05/2009
Mandat d'arrêt international contre Dupuydauby

La justice togolaise a délivré des mandats d'arrêt internationaux à l'encontre de Jacques Dupuydauby, de son fils Vianney, et du directeur juridique de la société, Gérard Perrier. Les responsables de Progosa et de ses filiales togolaises, ont pris la fuite mardi en plein contrôle fiscal.

Par ailleurs, le président du tribunal de Lomé a nommé un administrateur provisoire chargé de gérer les sociétés SE2M,SE3M et CEOP actives au port de Lomé.Jacques Dupuydauby, un homme d'affaires à la réputation sulfureuse, devra rendre des comptes au Togo sur la gestion de ses activités dans le pays.

Une affaire qui devrait faire réfléchir les autres pays sous contrat avec Progosa : Burkina, Niger ou RDC.

Le départ précipité de Jacques Dupuydauby laisse aussi planer une inconnue sur l'avenir de la « Fondation Progosa » qui depuis son siège de Lomé était supposée mener des opérations humanitaires au Togo et dans la sous-région. Présidée par l'ancien ministre de la Coopération, Brigitte Girardin, cette fondation était financée par les activités de la société au Port de Lomé (PAL). La fuite des dirigeants de Progosa risque fort de mettre un terme à ses activités.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.