Michel-Ange Scarbonchi condamné à 2 ans de prison avec sursis

26/03/2014
Michel-Ange Scarbonchi condamné à 2 ans de prison avec sursis

Michel-Ange Scarbonchi

Le tribunal correctionnel de Marseille a condamné à 30 mois de prison ferme un chef d’entreprise marseillais présenté comme le «pivot» d’une affaire de fausses factures dans le cadre du marché de désamiantage de l’ancien porte-avions français Le Clemenceau.

Six autres personnes ont été condamnées à des peines allant de simples amendes à 15 mois de prison ferme.

Michel-Ange Scarbonchi, ancien député européen PRG, accusé de «trafic d’influence passif» pour avoir organisé des rendez-vous avec des élus provençaux sur des projets de site de désamiantage, s’est vu infligé une peine de deux ans avec sursis et à une amende de 50.000 euros.

M. Scarbonchi a longtemps fréquenté le Togo où il avait affirmé avoir joué un rôle dans la libération de Loïck Le Floch-Prigent, mais il avait été aussitôt démenti par la présidence de la République.

Lire l’article complet

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.