Michel-Ange Scarbonchi condamné à 2 ans de prison avec sursis

26/03/2014
Michel-Ange Scarbonchi condamné à 2 ans de prison avec sursis

Michel-Ange Scarbonchi

Le tribunal correctionnel de Marseille a condamné à 30 mois de prison ferme un chef d’entreprise marseillais présenté comme le «pivot» d’une affaire de fausses factures dans le cadre du marché de désamiantage de l’ancien porte-avions français Le Clemenceau.

Six autres personnes ont été condamnées à des peines allant de simples amendes à 15 mois de prison ferme.

Michel-Ange Scarbonchi, ancien député européen PRG, accusé de «trafic d’influence passif» pour avoir organisé des rendez-vous avec des élus provençaux sur des projets de site de désamiantage, s’est vu infligé une peine de deux ans avec sursis et à une amende de 50.000 euros.

M. Scarbonchi a longtemps fréquenté le Togo où il avait affirmé avoir joué un rôle dans la libération de Loïck Le Floch-Prigent, mais il avait été aussitôt démenti par la présidence de la République.

Lire l’article complet

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.