On le savait malhonnête

26/05/2013
On le savait malhonnête

Loïck Le Floch-Prigent (photo), l’ancien patron d’Elf, plusieurs fois condamné en France et toujours inculpé au Togo dans une affaire d’escroquerie semble en pleine forme. Il avait obtenu des autorités judiciaires une mise en liberté provisoire pour « raison de santé » fin février et avait regagné Paris. Ses avocats à l’époque avaient affirmé que leur client était à l’article de la mort.

Mais Le Floch s’est bien vite remis. Depuis quelques jours, il parcourt les rédactions parisiennes d’un pas alerte pour dire tout le mal qu’il pense du Togo.

« On le savait malhonnête et condamné par la justice française. On en a une confirmation éclatante », ecrit dimanche le Blog togolais « TogoUnir ».

Lire l’article

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.