On le savait malhonnête

26/05/2013
On le savait malhonnête

Loïck Le Floch-Prigent (photo), l’ancien patron d’Elf, plusieurs fois condamné en France et toujours inculpé au Togo dans une affaire d’escroquerie semble en pleine forme. Il avait obtenu des autorités judiciaires une mise en liberté provisoire pour « raison de santé » fin février et avait regagné Paris. Ses avocats à l’époque avaient affirmé que leur client était à l’article de la mort.

Mais Le Floch s’est bien vite remis. Depuis quelques jours, il parcourt les rédactions parisiennes d’un pas alerte pour dire tout le mal qu’il pense du Togo.

« On le savait malhonnête et condamné par la justice française. On en a une confirmation éclatante », ecrit dimanche le Blog togolais « TogoUnir ».

Lire l’article

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.