Peines diverses pour les casseurs

04/09/2013
Peines diverses pour les casseurs

La Chambre correctionnelle du Tribunal de première instance de Lomé a rendu mercredi son verdict dans l’affaire des 11 casseurs interpellés lors des manifestations organisées par l’opposition en mai dernier à Lomé.

4 prévenus sont condamnés à 24 mois de prison ferme, deux à 12 mois ; les autres accusés sont relaxés.

Ces individus étaient accusés de violences volontaires sur des agents de sécurité et de dégradation de biens publics.

Me Célestin Agbogan, l’un des avocats, a indiqué qu’il ferait appel.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Six grandes villes bénéficiaires d'un nouveau projet de développement

Développement

La Banque mondiale va investir 30 millions de dollars dans le projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU).

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.