Peines diverses pour les casseurs

04/09/2013
Peines diverses pour les casseurs

La Chambre correctionnelle du Tribunal de première instance de Lomé a rendu mercredi son verdict dans l’affaire des 11 casseurs interpellés lors des manifestations organisées par l’opposition en mai dernier à Lomé.

4 prévenus sont condamnés à 24 mois de prison ferme, deux à 12 mois ; les autres accusés sont relaxés.

Ces individus étaient accusés de violences volontaires sur des agents de sécurité et de dégradation de biens publics.

Me Célestin Agbogan, l’un des avocats, a indiqué qu’il ferait appel.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.