Piraterie maritime : riposte judiciaire commune

07/07/2015
Piraterie maritime : riposte judiciaire commune

Les justices africaines doivent s'adapter à ce nouveau fléau

Le Togo organisera en novembre prochain une conférence sur la sécurité maritime. La piraterie touche la plupart des pays du Golfe de Guinée. Il est indispensable d’adopter une riposte commune sur le plan judiciaire.

C’est bien l’intention des magistrats du Togo et du Bénin qui suivent depuis lundi à Lomé une formation sur la criminalité maritime et plus globalement sur le droit de la mer et son évolution. 

Pour le ministre togolais de la Justice, Pius Agbetomé, il est nécessaire à la fois de revoir les textes et de les adapter face à l’évolution de la criminalité, mais également de renforcer la coopération judiciaire entre les pays de la région.

La formation est financée par l’ONUDC (Office des Nations Unies contre la drogue et le crime) et par l’Union Européenne. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.