Pompes funèbres

05/12/2012
Pompes funèbres

Décidément, c’est la saison des décès imaginaires. Après celui du chef de l’Etat la semaine dernière, c’est au tour de Loïk Le Floch-Prigent (photo), ancien patron d’Elf, inculpé au Togo dans une affaire d’escroquerie à la nigériane, qui « serait tout près de mourir ».

C’est en tout cas ce qu’affirme sa femme dans une correspondance adressée au président François Hollande, diffusée ce matin sur la radio RTL.

L'escroquerie présumée oppose Bertin Agba et Pascal Bodjona à un homme d'affaires émirati, Abbas El Youssef. L'Emirati, qui employait Le Floch-Prigent, accuse ce dernier d’être l’organisateur de l’arnaque dont le préjudice sechiffre à une quarantaine de millions de dollars.

Le Français souffre de psoriasis, mais les examens médicaux récents n’ont révélé aucune menace sérieuse sur sa santé.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Rétablir l’honneur de la justice

Justice

Le corporatisme judiciaire est ainsi fait que lorsqu’il s’enfonce dans l’erreur il faut une trentaine d’années pour que la vérité se rétablisse.

Les Mozambicains jonglent avec les partitions

Culture

L’Institut Français du Togo et le Grand Rex présentent le 21 mai prochain ‘Maputo Mozambique’, un spectacle de jonglage musical. 

Stimuler la créativité

Tech & Web

Cina Lawson a annoncé le lancement de deux concours tournés vers l'innovation. L'un deux concerne le développement des applications mobiles.

Tom Saintfiet prend la direction des Eperviers

Sport

L’équipe nationale du Togo a enfin son sélectionneur. Il s’agit du Belge Tom Saintfiet.