Pompes funèbres

05/12/2012
Pompes funèbres

Décidément, c’est la saison des décès imaginaires. Après celui du chef de l’Etat la semaine dernière, c’est au tour de Loïk Le Floch-Prigent (photo), ancien patron d’Elf, inculpé au Togo dans une affaire d’escroquerie à la nigériane, qui « serait tout près de mourir ».

C’est en tout cas ce qu’affirme sa femme dans une correspondance adressée au président François Hollande, diffusée ce matin sur la radio RTL.

L'escroquerie présumée oppose Bertin Agba et Pascal Bodjona à un homme d'affaires émirati, Abbas El Youssef. L'Emirati, qui employait Le Floch-Prigent, accuse ce dernier d’être l’organisateur de l’arnaque dont le préjudice sechiffre à une quarantaine de millions de dollars.

Le Français souffre de psoriasis, mais les examens médicaux récents n’ont révélé aucune menace sérieuse sur sa santé.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.