Pompes funèbres

05/12/2012
Pompes funèbres

Décidément, c’est la saison des décès imaginaires. Après celui du chef de l’Etat la semaine dernière, c’est au tour de Loïk Le Floch-Prigent (photo), ancien patron d’Elf, inculpé au Togo dans une affaire d’escroquerie à la nigériane, qui « serait tout près de mourir ».

C’est en tout cas ce qu’affirme sa femme dans une correspondance adressée au président François Hollande, diffusée ce matin sur la radio RTL.

L'escroquerie présumée oppose Bertin Agba et Pascal Bodjona à un homme d'affaires émirati, Abbas El Youssef. L'Emirati, qui employait Le Floch-Prigent, accuse ce dernier d’être l’organisateur de l’arnaque dont le préjudice sechiffre à une quarantaine de millions de dollars.

Le Français souffre de psoriasis, mais les examens médicaux récents n’ont révélé aucune menace sérieuse sur sa santé.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stanlux épouse une carrière d'ambassadeur

Culture

Les Kora Awards, qui récompensent chaque année les meilleurs artistes africains, n’auront pas lieu en 2014. 

La France rénove sa culture

Culture

L’Institut Français (ex-centre culturel français) rouvrira ses portes dans de nouveaux locaux à la fin de ce mois.

Le CSAO va se réunir à Lomé

Coopération

Le Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO) organisera prochainement au Togo une‘ Semaine de l’Afrique de l’Ouest’.

Une force de conviction

Finances

Kossi Assimaidou quittera ses fonctions d’administrateur du Fonds monétaire international (FMI) à la fin de ce mois.