Prison ferme et lourde amende

21/09/2016
Prison ferme et lourde amende

Alberto Olympio

L’homme d’affaires togolais Alberto Olympio a été condamné mercredi à Lomé à 5 ans de prison ferme, 9 millions d’euros d’amende et 1.350.000 euros de dommages et intérêts.

Sa société, Axxend était accusée d’avoir détourné 6 milliards de Fcfa au détriment de Cauris Management. M. Olympio est en outre condamné pour faux et usage de faux.

Les avocats du businessman ont dénoncé un ‘procès politique’.

Alberto Olympio s’était un moment tâté à la politique en créant son parti à la veille de l’élection présidentielle de 2015, mais avait finalement renoncé à se présenter.

M. Olympio n’était pas présent à l’énoncé du verdict. Selon son entourage, il se trouve à l’étranger.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Le rendez-vous annuel des développeurs togolais

Tech & Web

GDG-Lomé organise les 2 et 3 décembre prochains le ‘DevFest’, le rendez-vous annuel des communautés locales de développeurs en collaboration avec Google.

Rencontre Faure-Buhari à Abuja

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, s'est entretenu mardi à Abuja avec son homologue nigérian.

Spectaculaire progression du Togo

Développement

Le Togo enregistre une très forte progression en matière de développement humain, selon l'index Mo Ibrahim publié lundi.