Prison ferme pour Jacques Dupuydauby

01/06/2016
Prison ferme pour Jacques Dupuydauby

Jacques Dupuydauby

La Cour Suprême de Madrid - Section Pénale – a définitivement condamné Jacques Dupuydauby pour délit d'appropriation frauduleuse des titres de filiales du Groupe Bolloré, notamment au Togo et au Gabon.

Il écope d’une peine de prison de 3 ans, dont 9 mois ferme et l'interdiction d'exercer des fonctions d'administration ou de direction d'entreprises. Il devra en outre payer 10 millions d’euros de dommages-intérêts au Groupe Bolloré.

Cette décision fait suite à des plaintes déposées en 2005 après la découverte d'agissements frauduleux de M. Jacques Dupuydauby.

‘Le Groupe Bolloré a été l'objet de multiples tentatives d'intimidation et de calomnies de la part de l'intéressé qui a aussi déposé de nombreuses plaintes judiciaires en vue de porter atteinte à sa réputation, malheureusement souvent reprises’, indique un communiqué de l’entreprise française.

Le Français, Jacques Dupuydauby, patron de la société de droit espagnol Progosa, ancien gestionnaire d’une bonne partie de l’activité de manutention au Port de Lomé pour le compte du Groupe Bolloré avait été condamné par contumace par le Tribunal de première instance de Lomé à une peine de 10 ans de prison ferme en septembre 2011.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.