Procédures judiciaires contre les animateurs de « Sauvons le Togo »

17/06/2012
Procédures judiciaires contre les animateurs de « Sauvons le Togo »

56 personnes ont été interpellées par la police et la gendarmerie dans le cadre des manifestations organisées en début de semaine à Lomé par des opposants.

Parmi eux, trois responsables du Collectif « Sauvons le Togo », Me Atta Mensan Ajavon-Zeux, Jil-Bénoit Afangbedji et Raphael Kpande-Adzare. 

Le communiqué du procureur, publié samedi soir, indique que les personnes interpellées ont été auditionnées par les services de la gendarmerie nationale. 

Une procédure judiciaire sera engagée contre les auteurs et les commanditaires des rackets et d'autres actes de vandalisme enregistrés au cours de ces manifestations, indique le texte.

Voici un extrait du communiqué du procureur

Des violences volontaires, des destructions et dégradations ont été perpétrées contre les personnes, les biens publics et privés, suite aux manifestations organisées le 27 avril, puis les 12, 13 et 14 juin par le groupe d’Associations et de partis politiques dénommé +Collectif Sauvons le Togo+. 

Les enquêtes ouvertes ont permis de procéder à des interpellations : la gendarmerie a ainsi appréhendé 25 personnes dont 3 parmi les organisateurs. Pour sa part, la police a interpellé 37 personnes dont 6 mineurs qui ont été libérés. Au total 56 personnes sont actuellement en garde à vue.(...) La procédure suit son cours dans le strict respect des dispositions relatives à la garde vue.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.

Fermeture pour travaux

Sport

Offert par la Chine il y a 17 ans, le stade de Kégué à Lomé – le plus grand du Togo – sera entièrement réhabilité par le même pays. 

Vous écoutez Radio Cédéao

Cédéao

L'organisation régionale va se doter d'un station de radio diffusant sur toute l'Afrique de l'Ouest.

Le nouveau code pénal fait bonne impression

Justice

Le Garde des Sceaux, Pius Agbétomey, a réceptionné mardi 2000 exemplaires du nouveau code pénal, don de l'UE.