Quand Zeus Ajavon se rêve en martyr de la République

02/07/2012
Quand Zeus Ajavon se rêve en martyr de la République

Zeus Ajavon et Raphaël Kpandé Adjaré, deux des responsables du collectif «Sauvons le Togo» ont été interrogés lundi matin par le doyen des juges d’instruction concernant les violences qui ont émaillé la manifestation organisée à Lomé le 12 juin dernier.

Des casseurs avaient provoqué les forces de l’ordre avant de s’en prendre à des biens publics et privés. Total de la facture, plus de 200 millions de Fcfa.

Dans l’après-midi, M. Ajavon a fait le compte-rendu de l’audition. 

«Au cours de notre interrogatoire de première comparution, le juge nous a notifié les charges qui pesaient contre nous. Nous sommes accusés de complicité de violence volontaire sur la base de l’article 46 du code pénal et de complicité de dégradation et de destruction de biens publics », a indiqué le porte-parole du collectif, assurant qu’ « à aucun moment je n’ai donné ni ordre, ni instruction, ni donner les moyens à qui que ce soit de se rendre complice de cette situation ».

«C’est une inculpation sans mandat de dépôt, un seconde audition est prévue mercredi », a-t-il précisé 

«Je m’attends à ce qu’on m’envoie à Dapaong où dans n’importe quel centre de détention du pays. Tout est possible, nous nageons dans l’illégalité absolue », a lancé l’avocat.

En quête de popularité, Zeus Ajavon se rêve déjà en martyr de la cause démocratique. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.