Retour à la case prison

21/08/2014
Retour à la case prison

Pascal Bodjona

Inculpé pour sa participation présumée à une escroquerie qui aurait coûté plusieurs dizaines de millions de dollars à un riche Emirati, Pascal Bodjona a été placé jeudi sous mandat de dépôt au terme d’une nouvelle audition chez le juge d’instruction.

L’enquête avance et de nouveaux éléments semblent avoir motivé son incarcération. Il n’est pas le seul impliqué dans ce dossier. Deux autres personnes sont inquiétées par la justice. D’abord celui qui est présenté comme le cerveau de l’escroquerie, Agba Sow Bertin, un sulfureux homme d’affaires togolais, actuellement en fuite ; ensuite le Français Loïck Le Floch-Prigent.

M. Bodjona, ancien ministre de l’Administration territoriale qui doit toute sa carrière au président Gnassingbé Eyadema et à son successeur Faure Gnassingbé, se présente aujourd’hui sans rire comme un ‘prisonnier politique’. Une thèse que ses sympathisants – dont la plupart sont rémunérés – tentent d’accréditer.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.