Retour à la case prison

21/08/2014
Retour à la case prison

Pascal Bodjona

Inculpé pour sa participation présumée à une escroquerie qui aurait coûté plusieurs dizaines de millions de dollars à un riche Emirati, Pascal Bodjona a été placé jeudi sous mandat de dépôt au terme d’une nouvelle audition chez le juge d’instruction.

L’enquête avance et de nouveaux éléments semblent avoir motivé son incarcération. Il n’est pas le seul impliqué dans ce dossier. Deux autres personnes sont inquiétées par la justice. D’abord celui qui est présenté comme le cerveau de l’escroquerie, Agba Sow Bertin, un sulfureux homme d’affaires togolais, actuellement en fuite ; ensuite le Français Loïck Le Floch-Prigent.

M. Bodjona, ancien ministre de l’Administration territoriale qui doit toute sa carrière au président Gnassingbé Eyadema et à son successeur Faure Gnassingbé, se présente aujourd’hui sans rire comme un ‘prisonnier politique’. Une thèse que ses sympathisants – dont la plupart sont rémunérés – tentent d’accréditer.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.