Révolution judiciaire

05/01/2016
Révolution judiciaire

Un chantier qui coûte beaucoup d'argent

Faisant le point sur l’avancement du programme de modernisation de la justice, le Garde des Sceaux, Pius Agbetomey, a indiqué mardi que les réformes avaient permis ‘de sortir de l’ornière’.

Le ministre a cité la réhabilitation des infrastructures et la construction de nouveaux équipements. Il a cité, notamment, les Cours d’appel de Kara et de Lomé, la rénovation des tribunaux d’Aného et d’Atakpamé et la nouvelle prison civile de Kpalimé.

En outre, le programme de modernisation a permis l’informatisation des tribunaux de Lomé et la formation des magistrats.

L’informatisation de Chambres commerciales a considérablement réduit les délais d’instruction qui sont passés de 300 jours à moins de 100, a indiqué Pius Agbetomey.

Le ministère de la Justice va poursuivre l’installation d’équipements informatiques dans les tribunaux et leur mise en réseau afin de faire circuler l’information plus rapidement.

Ce vaste chantier bénéficie du soutien financier de l’Union européenne et du PNUD. Mais le Togo a besoin de davantage de moyens pour accélérer sa révolution judiciaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ethnique et chic

Culture

Le 10 août prochain, le designer Latif Kérim Dikéni présentera sa nouvelle collection hommes au cours d’une soirée organisée dans un grand hôtel de Lomé.

'Dynamique exceptionnelle vers l’émergence'

Développement

A New York depuis le début de la semaine, le Premier ministre s'est entretenu avec un certain nombre de responsables des Nations Unies 

Six grandes villes bénéficiaires d'un nouveau projet de développement

Développement

La Banque mondiale va investir 30 millions de dollars dans le projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU).

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.