Révolution judiciaire

05/01/2016
Révolution judiciaire

Un chantier qui coûte beaucoup d'argent

Faisant le point sur l’avancement du programme de modernisation de la justice, le Garde des Sceaux, Pius Agbetomey, a indiqué mardi que les réformes avaient permis ‘de sortir de l’ornière’.

Le ministre a cité la réhabilitation des infrastructures et la construction de nouveaux équipements. Il a cité, notamment, les Cours d’appel de Kara et de Lomé, la rénovation des tribunaux d’Aného et d’Atakpamé et la nouvelle prison civile de Kpalimé.

En outre, le programme de modernisation a permis l’informatisation des tribunaux de Lomé et la formation des magistrats.

L’informatisation de Chambres commerciales a considérablement réduit les délais d’instruction qui sont passés de 300 jours à moins de 100, a indiqué Pius Agbetomey.

Le ministère de la Justice va poursuivre l’installation d’équipements informatiques dans les tribunaux et leur mise en réseau afin de faire circuler l’information plus rapidement.

Ce vaste chantier bénéficie du soutien financier de l’Union européenne et du PNUD. Mais le Togo a besoin de davantage de moyens pour accélérer sa révolution judiciaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !