Révolution judiciaire

05/01/2016
Révolution judiciaire

Un chantier qui coûte beaucoup d'argent

Faisant le point sur l’avancement du programme de modernisation de la justice, le Garde des Sceaux, Pius Agbetomey, a indiqué mardi que les réformes avaient permis ‘de sortir de l’ornière’.

Le ministre a cité la réhabilitation des infrastructures et la construction de nouveaux équipements. Il a cité, notamment, les Cours d’appel de Kara et de Lomé, la rénovation des tribunaux d’Aného et d’Atakpamé et la nouvelle prison civile de Kpalimé.

En outre, le programme de modernisation a permis l’informatisation des tribunaux de Lomé et la formation des magistrats.

L’informatisation de Chambres commerciales a considérablement réduit les délais d’instruction qui sont passés de 300 jours à moins de 100, a indiqué Pius Agbetomey.

Le ministère de la Justice va poursuivre l’installation d’équipements informatiques dans les tribunaux et leur mise en réseau afin de faire circuler l’information plus rapidement.

Ce vaste chantier bénéficie du soutien financier de l’Union européenne et du PNUD. Mais le Togo a besoin de davantage de moyens pour accélérer sa révolution judiciaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.