Révolution judiciaire

05/01/2016
Révolution judiciaire

Un chantier qui coûte beaucoup d'argent

Faisant le point sur l’avancement du programme de modernisation de la justice, le Garde des Sceaux, Pius Agbetomey, a indiqué mardi que les réformes avaient permis ‘de sortir de l’ornière’.

Le ministre a cité la réhabilitation des infrastructures et la construction de nouveaux équipements. Il a cité, notamment, les Cours d’appel de Kara et de Lomé, la rénovation des tribunaux d’Aného et d’Atakpamé et la nouvelle prison civile de Kpalimé.

En outre, le programme de modernisation a permis l’informatisation des tribunaux de Lomé et la formation des magistrats.

L’informatisation de Chambres commerciales a considérablement réduit les délais d’instruction qui sont passés de 300 jours à moins de 100, a indiqué Pius Agbetomey.

Le ministère de la Justice va poursuivre l’installation d’équipements informatiques dans les tribunaux et leur mise en réseau afin de faire circuler l’information plus rapidement.

Ce vaste chantier bénéficie du soutien financier de l’Union européenne et du PNUD. Mais le Togo a besoin de davantage de moyens pour accélérer sa révolution judiciaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.