Scarbonchi se fait désamianter par la justice française

05/02/2014
Scarbonchi se fait désamianter par la justice française

Trois ans de prison, dont trente mois avec sursis et 100.000 euros d'amende, ont été requis mardi à l'encontrede Michel Scarbonchi (photo), ancien député européen PRG, accusé de 'trafic d'influence passif' pour avoir organisé des rendez-vous avec des élus provençaux sur des projets de site de désamiantage. Info rapportée par le site de la chaîne France 3.

Le procès qui s’est ouvert lundi concerne une vaste affaire de fausses factures liées au marché de désamiantage de l'ancien porte-avion français 'Le Clémenceau'.

Michel Scarbonchi s’était illustré en mars 2013 en affirmant à un hebdomadaire africain avoir joué un rôle déterminant dans la libération de Loïk Le Floch-Prigent, incarcéré au Togo pour complicité d’escroquerie.

Ce qui lui avait valu un cinglant démenti de la présidence togolaise et le qualificatif peu glorieux d’’opportuniste’.

Lire l’article de France 3

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.