Sérénité et respect du secret de l’instruction

13/08/2012
Sérénité et respect du secret de l’instruction

A la suite d’une plainte pour escroquerie déposée en mars 2011 au parquet de Lomé (Togo) par l’homme d’affaires Emirati, Abass El Youssef, une information judiciaire a été ouverte à la demande du ministère public. Le directeur de la société OPS Sécurité, Agba Sow Bertin, qui a été mis en cause par le plaignant, a fait l’objet d’un mandat de dépôt délivré par le juge d’instruction.

Dans ce cadre, indique lundi soir un communiqué du 4e Cabinet d’instruction du Tribunal de première instance de Lomé, l’ancien ministre de l’Administration  territoriale, Pascal Bodjona, a été convoqué pour être entendu par le juge d’instruction vendredi dernier.

Le juge, Keleouwani Mataké, indique que les déclarations de M. Bodjona ont été consignées et la procédure judiciaire suit son cours « dans la sérénité, et dans le respect du secret de l’instruction et des droits de la défense ».

Voici le communiqué du 4e Cabinet d’instruction du Tribunal de première instance de Lomé

Suite à une plainte pour escroquerie internationale déposée en mars 2011 au parquet de Lomé par l’homme d’affaires Emirati, monsieur ABASS El Youssef, une information judiciaire a été ouverte à la demande du ministère public.

Le directeur de la société OPS Sécurité, monsieur AGBA Sow Bertin qui a été mis en cause par le plaignant a fait l’objet d’un mandat de dépôt délivré par le juge d’instruction pour les besoins de la procédure.

L’ancien ministre de l’Administration  territoriale et de la décentralisation et porte parole du gouvernement, monsieur Pascal Akoussoulèlou BODJONA dont le nom avait  également été cité dans cette affaire de droit commun a été convoqué pour être entendu par le juge d’instruction le vendredi 10 août 2012.

Comme le veut la procédure, l’intéressé a été assisté par ses conseils lors de l’audition.

Les déclarations de monsieur BODJONA ont été consignées et la procédure judiciaire suit son cours dans la sérénité, et dans le respect du secret de l’instruction et des droits de la défense.

Fait à Lomé, le 13 août 2012,

Le juge d’instruction,

Monsieur KELEOUWANI Mataké

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.