Sorcellerie : clémence de la Cour d’assise

11/07/2013
Sorcellerie : clémence de la Cour d’assise

La Cour d’assise de Kara (Nord du Togo), dont la première session de l’année vient de s’ouvrir, jugera d’une dizaine d’affaires de viols, d’homicide volontaires et de pédophilie.

Mercredi Nicodème Barnabo et Jacques Nimong comparaissaient pour le meurtre en 2011 d’une femme accusée de sorcellerie dans la préfecture de Tandjouaré. 

Le procureur de la République de Kara avait requis la perpétuée contre les deux accusés, mais la Cour a été plus clémente. Bénéficiant de circonstances atténuantes, ils ont écopé de 5 ans d’emprisonnement, dont 3 avec sursis.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé. 

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.