Sorcellerie : clémence de la Cour d’assise

11/07/2013
Sorcellerie : clémence de la Cour d’assise

La Cour d’assise de Kara (Nord du Togo), dont la première session de l’année vient de s’ouvrir, jugera d’une dizaine d’affaires de viols, d’homicide volontaires et de pédophilie.

Mercredi Nicodème Barnabo et Jacques Nimong comparaissaient pour le meurtre en 2011 d’une femme accusée de sorcellerie dans la préfecture de Tandjouaré. 

Le procureur de la République de Kara avait requis la perpétuée contre les deux accusés, mais la Cour a été plus clémente. Bénéficiant de circonstances atténuantes, ils ont écopé de 5 ans d’emprisonnement, dont 3 avec sursis.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.