Targone placé sous contrôle judiciaire

12/06/2014
Targone placé sous contrôle judiciaire

Le député Paul Sambiri N’wakin Targone (Parti démocratique panafricain, PDP, opposition) a été placé jeudi sous contrôle judiciaire et remis en liberté. Il avait été interpellé dimanche par la gendarmerie. 

Ce contrôle astreint le prévenu à se soumettre, selon la décision du juge d'instruction, à une série d’obligations plus ou moins contraignantes.

L’élu, auquel l’Assemblée nationale avait retiré l’immunité la semaine dernière, est accusé de troubles à l’ordre public, de violences volontaires, de destruction par incendie, de vol qualifié, notamment.

Il est reproché à l’intéressé d’avoir appelé la population de Dankpen au soulèvement, à la haine raciale et à la désobéissance civique. Il aurait appelé les habitants de la région à chasser les peuhls vivant dans la préfecture.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.

Pas suffisant pour être qualifié

Sport

Malgré sa victoire dimanche à Lomé face au Gabon (2-1), le Togo dit adieu au second tour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans.

L'ambassadeur américain n'hésite pas à donner de sa personne

Environnement

L’ambassadeur du Togo à Lomé, David Gilmour, est un homme de terrain. Il l’a prouvé samedi en participant à l’opération ‘plage propre’.

L'UL n'est pas Harvard, mais ...

Tech & Web

En 2004, Mark Zuckerberg étudiant à Harvard, crée The Facebook, un réseau social inter-universités.  En 2018, l'UL lance Rescoul.