Tous égaux devant la justice

01/09/2012
Tous égaux devant la justice

A la suite d’une plainte déposée contre Pascal Bodjona (photo), par un homme d’affaires émirati victime d’une escroquerie estimée à 48 millions de dollars, l’ancien ministre de l’Administration territoriale a été interpellé samedi matin à Lomé. Il a été entendu dans le cadre de l’enquête préliminaire. 

Au Togo, il n’y a plus de passe droits ; la justice est la même pour tout le monde.

Lire le communiqué du Procureur de la République

Dans le cadre d’une affaire d’escroquerie internationale présumée, portant sur 48 millions de dollars  soit environ 25 milliards de Francs CFA au détriment d’un citoyen émirati, monsieur Abbas al Youssef, une première plainte a été déposée par ce dernier à Lomé à l’encontre principalement de monsieur Agba Bertin. L’instruction de cette plainte suit son cours.

Par ailleurs, l’affaire a connu un nouveau développement. M. Abbas Al Youssef présent à Lomé a déposé une plainte nommément contre M. Pascal Bodjona. 

Saisi de cette plainte, le parquet l’a transmise à la gendarmerie qui a interpelé ce 1 septembre 2012 M. Pascal Bodjona  pour l’entendre dans le cadre de l’enquête préliminaire. 

Fait à Lomé, le 1er septembre 2012

LE PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.