Tous égaux devant la justice

01/09/2012
Tous égaux devant la justice

A la suite d’une plainte déposée contre Pascal Bodjona (photo), par un homme d’affaires émirati victime d’une escroquerie estimée à 48 millions de dollars, l’ancien ministre de l’Administration territoriale a été interpellé samedi matin à Lomé. Il a été entendu dans le cadre de l’enquête préliminaire. 

Au Togo, il n’y a plus de passe droits ; la justice est la même pour tout le monde.

Lire le communiqué du Procureur de la République

Dans le cadre d’une affaire d’escroquerie internationale présumée, portant sur 48 millions de dollars  soit environ 25 milliards de Francs CFA au détriment d’un citoyen émirati, monsieur Abbas al Youssef, une première plainte a été déposée par ce dernier à Lomé à l’encontre principalement de monsieur Agba Bertin. L’instruction de cette plainte suit son cours.

Par ailleurs, l’affaire a connu un nouveau développement. M. Abbas Al Youssef présent à Lomé a déposé une plainte nommément contre M. Pascal Bodjona. 

Saisi de cette plainte, le parquet l’a transmise à la gendarmerie qui a interpelé ce 1 septembre 2012 M. Pascal Bodjona  pour l’entendre dans le cadre de l’enquête préliminaire. 

Fait à Lomé, le 1er septembre 2012

LE PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.