Tous égaux devant la justice

01/09/2012
Tous égaux devant la justice

A la suite d’une plainte déposée contre Pascal Bodjona (photo), par un homme d’affaires émirati victime d’une escroquerie estimée à 48 millions de dollars, l’ancien ministre de l’Administration territoriale a été interpellé samedi matin à Lomé. Il a été entendu dans le cadre de l’enquête préliminaire. 

Au Togo, il n’y a plus de passe droits ; la justice est la même pour tout le monde.

Lire le communiqué du Procureur de la République

Dans le cadre d’une affaire d’escroquerie internationale présumée, portant sur 48 millions de dollars  soit environ 25 milliards de Francs CFA au détriment d’un citoyen émirati, monsieur Abbas al Youssef, une première plainte a été déposée par ce dernier à Lomé à l’encontre principalement de monsieur Agba Bertin. L’instruction de cette plainte suit son cours.

Par ailleurs, l’affaire a connu un nouveau développement. M. Abbas Al Youssef présent à Lomé a déposé une plainte nommément contre M. Pascal Bodjona. 

Saisi de cette plainte, le parquet l’a transmise à la gendarmerie qui a interpelé ce 1 septembre 2012 M. Pascal Bodjona  pour l’entendre dans le cadre de l’enquête préliminaire. 

Fait à Lomé, le 1er septembre 2012

LE PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.