Tribune d’Afrique : report du procès en appel

10/02/2011
Tribune d’Afrique : report du procès en appel

Le procès en appel du magazine Tribune d’Afrique a été reporté au 14 avril à la demande des plaignants. Le bimensuel béninois avait été condamné le 25 août 2010 à payer une amende de 6 millions de Fcfa et 60 millions de dommages et intérêts à Mey Gnassingbé pour l’avoir accusé d’être impliqué dans un trafic de drogue. A cela s’était ajoutée une interdiction de distribution au Togo.


Reporters sans Frontières (RSF) et Avocats sans frontières demandent à la justice togolaise de lever l’interdiction qui frappe le journal.


« Si Mey Gnassingbé estime qu’il a été diffamé, il a naturellement le droit de réclamer des dommages et intérêts », explique Jean-François Julliard, le secrétaire général de RSF. « En revanche l’interdiction permanente imposée à Tribune d’Afrique va trop loin. Nous pensons que c’est une volonté des autorités de se débarrasser d’une publication qu’elles considèrent comme hostile », explique-t-il.


Le directeur de la publication du journal, Aurel Kedote, et l’auteur de l’article, Max Savi Carmel (photo), présents à l’audience, ont regretté ce report.
Golfe info, également condamné pour les mêmes faits et qui a fait appel de la décision, devra lui aussi patienter jusqu’au 14 avril ; toutefois ce journal paraît normalement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.