Tribune d’Afrique : report du procès en appel

10/02/2011
Tribune d’Afrique : report du procès en appel

Le procès en appel du magazine Tribune d’Afrique a été reporté au 14 avril à la demande des plaignants. Le bimensuel béninois avait été condamné le 25 août 2010 à payer une amende de 6 millions de Fcfa et 60 millions de dommages et intérêts à Mey Gnassingbé pour l’avoir accusé d’être impliqué dans un trafic de drogue. A cela s’était ajoutée une interdiction de distribution au Togo.


Reporters sans Frontières (RSF) et Avocats sans frontières demandent à la justice togolaise de lever l’interdiction qui frappe le journal.


« Si Mey Gnassingbé estime qu’il a été diffamé, il a naturellement le droit de réclamer des dommages et intérêts », explique Jean-François Julliard, le secrétaire général de RSF. « En revanche l’interdiction permanente imposée à Tribune d’Afrique va trop loin. Nous pensons que c’est une volonté des autorités de se débarrasser d’une publication qu’elles considèrent comme hostile », explique-t-il.


Le directeur de la publication du journal, Aurel Kedote, et l’auteur de l’article, Max Savi Carmel (photo), présents à l’audience, ont regretté ce report.
Golfe info, également condamné pour les mêmes faits et qui a fait appel de la décision, devra lui aussi patienter jusqu’au 14 avril ; toutefois ce journal paraît normalement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.