Ultimatum

21/10/2010
Ultimatum

Six organisations de défense des droits de l’homme au Togo ont lancé jeudi un ultimatum de 72 heures aux autorités pour exiger la libération de Sama Essohamlom, le PDG du groupement économique Redémare.
Passé ce délai, elles menacent de faire descendre leurs militants dans la rue pour protester contre cette détention jugée « arbitraire ».

Les activités de Redémarre ont été suspendues en juillet dernier et son directeur général placé en détention à la suite de forte suspicions d’arnaque pyramidale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo doit se doter d'une cyberpolice

Tech & Web

L’augmentation du nombre d’utilisateurs d’internet constitue la principale tendance qui favorise l’accroissement de la cybercriminalité au Togo.

Nouvelle grève de 72h

Justice

Les greffiers ont reconduit leur mouvement de grève pour 72h. Ils réclament une amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Golfe de Guinée : pas de répit pour les trafiquants

Coopération

Un exercice naval de grande ampleur impliquant les Marines du Bénin et du Togo s’est achevé samedi à Lomé.

Le sacre d’AS Togo Port

Sport

As Togo Port a remporté dimanche le championnat de D1 à l’issue de la 26e et dernière journée en dépit d’une défaite contre Agaza FC.