Ultimatum

21/10/2010
Ultimatum

Six organisations de défense des droits de l’homme au Togo ont lancé jeudi un ultimatum de 72 heures aux autorités pour exiger la libération de Sama Essohamlom, le PDG du groupement économique Redémare.
Passé ce délai, elles menacent de faire descendre leurs militants dans la rue pour protester contre cette détention jugée « arbitraire ».

Les activités de Redémarre ont été suspendues en juillet dernier et son directeur général placé en détention à la suite de forte suspicions d’arnaque pyramidale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.

Pas suffisant pour être qualifié

Sport

Malgré sa victoire dimanche à Lomé face au Gabon (2-1), le Togo dit adieu au second tour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans.