Ultimatum

21/10/2010
Ultimatum

Six organisations de défense des droits de l’homme au Togo ont lancé jeudi un ultimatum de 72 heures aux autorités pour exiger la libération de Sama Essohamlom, le PDG du groupement économique Redémare.
Passé ce délai, elles menacent de faire descendre leurs militants dans la rue pour protester contre cette détention jugée « arbitraire ».

Les activités de Redémarre ont été suspendues en juillet dernier et son directeur général placé en détention à la suite de forte suspicions d’arnaque pyramidale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Juste récompense

Culture

Lidi Bessi-Kama, médecin militaire et du sport a été récompensée par l’association des femmes leaders mondiales de Monaco.

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.