Un agent de l'Ansat arrêté au Ghana

06/09/2009
Un agent de l'Ansat arrêté au Ghana

Un employé de l'Agence nationale pour la sécurité alimentaire (Ansat), accusé d'avoir détourné 18,680 millions de francs Cfa, a été arrêté au Ghana voisin et transféré au Togo, a rapporté samedi l'Agence Xinhua citant Radio Lomé. En cavale début août, cet agent avait trouvé refuge dans un village à 75 km de Koumassi, ville ghanéenne, où les services de la gendarmerie togolaise et ghanéenne l'ont arrêté le 31 août.

La gendarmerie togolaise indique avoir "mis la main" sur 12 millions de francs Cfa et que les investigations se poursuivaient.    

La somme provient de la vente des céréales effectuée début août par l'Ansat qui avait débuté en janvier 2009 une campagne d'achat de céréales, notamment de maïs, de riz et de sorgho auprès des producteurs afin de constituer un stock de sécurité alimentaire.

    

Cette structure étatique, chargée d'évaluer les productions de céréales du pays et de constituer des stocks de sécurité, a enregistré un excédent de 32.000 tonnes pour le compte de la campagne agricole 2008.

Sur la base "d'importants stocks de céréales disponibles" pour le pays, l'Ansat a décidé l'exportation des excédents, dans le strict "respect" d'une réglementation en vigueur interdisant l'exportation de céréales au Togo.

    

L'Ansat a succédé à l'Observatoire de la sécurité alimentaire (Osat) ; elle a bénéficié en début d'année d'une dotation du gouvernement de 2,5 milliards de Fcfa.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !